Bianca Andreescu atteint le troisième tour à New York

La Canadienne Bianca Andreescu, championne à New York en 2019, a fait preuve de combativité et s’est imposée 6-4, 6-4, jeudi, aux Internationaux des États-Unis, face à l’Américaine Lauren Davis.
Getty Images via Agence France-Presse La Canadienne Bianca Andreescu, championne à New York en 2019, a fait preuve de combativité et s’est imposée 6-4, 6-4, jeudi, aux Internationaux des États-Unis, face à l’Américaine Lauren Davis.

La Canadienne Bianca Andreescu a franchi le deuxième tour des Internationaux des États-Unis, tandis que son compatriote Vasek Pospisil a vu son parcours prendre fin jeudi.

Andreescu, championne à New York en 2019, a fait preuve de combativité et s’est imposée 6-4, 6-4 face à l’Américaine Lauren Davis. Plus tôt dans la journée, Pospisil avait été à court de magie et avait subi un revers de 6-3, 6-4, 7-6 (5) contre le Biélorusse Ilya Ivashka

Denis Shapovalov devait aussi prendre d’assaut le stade Louis-Armstrong après la victoire d’Andreescu. Shapovalov, septième tête de série, avait rendez-vous avec l’Espagnol Roberto Carballes Baena.

Andreescu, sixième tête de série chez les dames, n’a pas connu une performance parfaite face à Davis, mais elle a trouvé le moyen de l’emporter.

L’Ontarienne âgée de 21 ans a effacé deux fois des retards d’un bris de service en première manche, avant de l’emporter en brisant le service de Davis une troisième fois.

L’histoire s’est répétée en deuxième manche, quand Andreescu est venue de l’arrière à deux autres reprises. Et encore une fois, elle a fermé les livres en brisant à nouveau le service de sa rivale.

Andreescu a profité de cinq des sept balles de bris qu’elle a obtenues. Elle a frappé 19 coups gagnants, contre 11 pour Davis, qui est classée 98e au monde.

Au prochain tour, Andreescu affrontera la Belge Greet Minnen, qui a vaincu la Russe Liudmila Samsonova.

C’est la première fois depuis mai qu’Andreescu gagne deux matchs de suite.

Pospisil défait

Pour sa part, Pospisil s’est heurté à Ivashka, qui a remporté ses huit derniers matchs et gagné le tournoi de Winston-Salem au cours de cette séquence.

Pospisil avait comblé un déficit de deux manches pour renverser l’Italien Fabio Fognini en cinq manches mardi, lors du premier tour.

Cette fois, Pospisil, qui est âgé de 31 ans et occupe le 58e rang mondial, a réussi 35 coups gagnants contre Ivashka, mais a également commis 46 fautes directes. Pour sa part, le Biélorusse, classé 53e au monde, a réussi 23 coups gagnants contre 19 fautes directes.

Les deux joueurs se sont échangé un bris de service lors des cinquième et sixième jeux de la première manche. Pospisil a toutefois été brisé deux autres fois d’affilée, concédant la manche à son rival.

Ivashka a pris le contrôle de la deuxième manche en brisant à nouveau le service de Pospisil tôt. Le Britanno-Colombien a toutefois remonté la pente pour créer l’impasse à 4-4.

Après avoir rapidement gagné son jeu au service, Ivashka a remporté la deuxième manche en brisant le service de Pospisil pour une cinquième fois dans le match.

Les deux joueurs ont été moins généreux en troisième manche, et un bris d’égalité a été nécessaire. Ivashka s’est retrouvé avec trois balles de match, en avance 6-3. Pospisil a fermé la porte deux fois, mais Ivashka a pu célébrer sa victoire à la troisième occasion, quand Pospisil a été incapable de retourner son service en jeu.

Au troisième tour, Ivashka sera opposé à l’Italien Matteo Berrettini, sixième tête de série.

En double féminin, la Lavalloise Leylah Fernandez et sa partenaire de jeu néo-zélandaise Erin Routliffe ont vaincu l’Américaine Christina McHale et la Mexicaine Giuliana Olmos 6-4, 6-2 dans un match de premier tour.

L’Ottavienne Gabriela Dabrowski commençait aussi son parcours en double féminin et double mixte.

Dabrowski et la Brésilienne Luisa Stefani, cinquièmes têtes de série, ont vaincu la Suissesse Viktorija Golubic et la Slovène Tamara Zidansek 6-1, 6-2.

Dabrowski et Stefani avaient rendez-vous plus tard jeudi lors du premier tour en double mixte. Dabrowski évolue en compagnie du Néo-Zélandais Marcus Daniell, tandis que Stefani joue avec son compatriote brésilien Marcelo Melo.

À voir en vidéo