Plusieurs changements chez les Alouettes

Le demi de sûreté Marc-Antoine Dequoy effectuera un premier départ dans la Ligue canadienne de football face au Rouge et Noir d’Ottawa.
Photo: Facebook Alouettes de Montréal Le demi de sûreté Marc-Antoine Dequoy effectuera un premier départ dans la Ligue canadienne de football face au Rouge et Noir d’Ottawa.

Les blessures, mais également les deux défaites consécutives, ont forcé la main de l’entraîneur-chef Khari Jones, qui apportera quelques changements à la formation partante des Alouettes de Montréal en vue du match de vendredi.

Ainsi, le demi de sûreté Marc-Antoine Dequoy effectuera un premier départ dans la Ligue canadienne de football face au Rouge et Noir d’Ottawa. Il prendra la place de Ty Cranston, touché au genou, tandis que Tre Watson prendra la place d’Ahmad Thomas, lui aussi blessé au genou, comme secondeur.

« Ce n’est pas nécessairement le scénario idéal, a dit Jones de ces deux substitutions au milieu de sa tertiaire, mais nous avions planifié en conséquence. L’une des excellentes choses que Barron (Miles, le coordonnateur en défense) ait faites jusqu’ici, c’est de les utiliser dans plusieurs schémas défensifs. Alors même s’ils n’étaient pas partants, Tre et Marc-Antoine ont eu beaucoup de temps de jeu.

« Si vous regardez dans le dernier match, Tre a participé à plus de 20 jeux. Marc-Antoine entre souvent sur le terrain sur les deuxièmes essais de l’adversaire. Ils n’étaient pas seulement assis au banc à attendre leur tour, ils étaient impliqués dans les matchs. Ça me fait sentir plus en confiance qu’ils aient été mis à l’épreuve en situation de match. Maintenant, ils pourront jouer davantage. »

« C’est certain que ce sera différent (pour la défense), mais nous sommes les deux recrues qui ont pris le plus de répétitions, a pour sa part analysé Dequoy, qui n’avait pas encore annoncé à ses proches qu’il allait être le partant vendredi. Pendant les entraînements, il y a beaucoup de rotations qui se font et nous nous retrouvons souvent avec le premier groupe. C’est ce que tu veux dans une équipe, ne pas voir la différence dans le jeu du substitut quand un partant est blessé. »

Également ennuyé par une blessure au genou, le bloqueur gauche Tony Washington devra quant à lui laisser sa place à Chris Schleuger, qui avait apporté une belle contribution pour une douzaine de matchs en 2019, mais n’avait pas encore été utilisé par Jones cette saison.

Jamal Davis II, qui fait partie de l’équipe d’entraînement des Alouettes, sera inséré à la place de l’ailier défensif Antonio Simmons. Blessé au coude, Simmons s’est entraîné en solitaire pendant la séance de mercredi.

L’entraîneur Jones n’a pas précisé la gravité des blessures de ces joueurs, mais aucun ne serait destiné à se retrouver sur la liste des blessés pour six matchs.

« Je suis heureux de compter sur toute cette profondeur, a indiqué Jones. Je l’ai dit : nous aurons besoin de tout le monde. Surtout cette saison, après une année d’inactivité. Nous ne savons pas ce qui se passera et nous aurons besoin d’absolument tous les joueurs inscrits à notre formation afin d’être efficaces. »

Réveiller l’attaque

Afin d’insuffler une énergie nouvelle à l’attaque « tiède » des Alouettes, le receveur Dante Absher aura l’occasion d’effectuer un premier départ cette saison à la place de Quan Bray.

« Nous l’aimons beaucoup comme receveur, c’est la première raison pour laquelle nous le réinsérons dans la formation, a dit Jones d’Absher. Même quand nous l’avions libéré en 2019, nous avions continué de le surveiller et l’avions rapatrié. Il a même fini par jouer pour nous en fin de saison.

« Il apporte de la vitesse. Il est très bon avec ses tracés et il est intelligent : je peux l’insérer à toutes les positions, il les connaît toutes. Nous croyons qu’il peut être une pièce importante de ce casse-tête, c’est pourquoi nous l’insérons dans la formation à ce stade-ci. J’ai hâte de le voir en action. »

Absher, qui a appris avec les années à aiguiser sa patience, ne ressent pas de pression d’en faire plus, voire trop, à son premier match cette saison.

« Aucune pression. Comme en 2019, je vais aborder ce match avec le désir de faire tout ce que je peux pour aider l’équipe, a-t-il dit. Je vais tenter de capter toutes les passes lancées en ma direction et de les transformer en premier jeu ou en touché. Les gars savent que c’est ce que je veux faire avec chaque passe ; c’est ce que je fais à l’entraînement. »

Les Alouettes (1-2) tenteront de mettre fin à leur série de revers face au Rouge et Noir (1-2), qui vient aussi de perdre deux matchs consécutifs après avoir surpris les Elks d’Edmonton lors de la semaine 1. L’attaque ottavienne n’a produit que 38 points en trois rencontres.

À voir en vidéo