Fernandez et Auger-Aliassime au troisième tour à New York

Leylah Fernandez occupe le 73e échelon mondial.
Photo: Paul Chiasson La Presse canadienne Leylah Fernandez occupe le 73e échelon mondial.

La Québécoise Leylah Fernandez a pris rendez-vous avec la championne en titre des Internationaux des États-Unis Naomi Osaka, tandis que son compatriote Félix Auger-Aliassime a également franchi le deuxième tour.

Fernandez s’est imposée 7-5, 7-5 face à l’Estonienne Kaia Kanepi mercredi. Pour sa part, Auger-Aliassime, 12e tête de série du tableau de simple masculin, a défait l’Espagnol Bernabé Zapata Miralles 7-6 (5), 6-3, 6-2.

Fernandez, qui occupe le 73e échelon mondial, a eu besoin de 1 heure 56 minutes pour renverser sa rivale, classée 70e au monde.

La Lavalloise âgée de 18 ans a connu un match en montagnes russes. Après avoir mis la main sur la première manche à sa première occasion — obtenant le premier bris de service de la rencontre lors du 12e jeu —, Fernandez a été brisée d’entrée en deuxième manche.

Après un délai causé par la pluie, Fernandez s’est accrochée à sa rivale et a retrouvé son aplomb.

Au service pour la deuxième manche à 5-4, Kanepi a gaspillé deux occasions de forcer la présentation d’un set ultime. Fernandez a réussi à briser le service de l’Estonienne.

Après avoir gagné son jeu au service, Fernandez a brisé à nouveau sa rivale pour l’emporter sur une erreur de Kanepi.

Au prochain tour, Fernandez se mesurera donc à Osaka, troisième tête de série. La sensation japonaise âgée de 23 ans a profité du forfait d’Olga Danilovic pour franchir le deuxième tour sans devoir disputer un seul point mercredi. Osaka a triomphé aux Internationaux des États-Unis en 2018 et en 2020 et aux Internationaux d’Australie en 2019 et en 2021.

34 coups gagnants

De son côté, Auger-Aliassime a bataillé pendant 2 heures 13 minutes face à Zapata Miralles. Les deux joueurs ont été efficaces au service en première manche, ni l’un ni l’autre n’ayant accordé de balle de bris.

Auger-Aliassime s’est donné une avance 6-3 au bris d’égalité. Zapata Miralles a sauvé deux balles de manche avant de la céder à son rival.

L’allure de la rencontre a changé dès le premier jeu de la deuxième manche. Auger-Aliassime a gaspillé les deux premières balles de bris de la rencontre.

Le joueur de tennis québécois a finalement gagné le premier bris de service du match lors du cinquième jeu. Il a à nouveau brisé le service de Zapata Miralles lors du septième jeu pour se retrouver au service pour la manche à 5-2.

Zapata Miralles s’est accroché en brisant le service d’Auger-Aliassime pour une première fois, mais il a perdu le jeu suivant, et donc la deuxième manche.

Auger-Aliassime a vite achevé son rival lors du troisième set, allant chercher deux autres bris de service. Il a terminé la rencontre avec 34 coups gagnants à sa fiche, contre 9 pour Zapata Miralles.

Zapata Miralles, 116e au monde, a commis 30 fautes directes.

Au troisième tour, Auger-Aliassime croisera le fer avec l’Espagnol Roberto Bautista Agut, 18e tête de série. Ce de rnier a défait le Finlandais Emil Ruusuvuori 6-1, 6-3, 6-2.

Pour sa part, l’Ontarienne Gabriela Dabrowski devait commencer son parcours en double mixte en compagnie du Néo-Zélandais Marcus Daniell. Ils avaient rendez-vous avec les Brésiliens Luisa Stefani et Marcelo Melo.

Dabrowski et Stefani font équipe en double féminin et sont les cinquièmes têtes de série à New York.

Rappelons que l’Ontarienne Bianca Andreescu est passée en deuxième ronde aux Internationaux des États-Unis, mardi soir, l’emportant 7-5, 4-6, 7-5 devant Viktorija Golubic. Sixième tête d’affiche à Flushing Meadows, elle a battu la Suissesse en 2 heures et 48 minutes.

À voir en vidéo