L’or pour Aurélie Rivard et Greg Stewart aux Jeux paralympiques de Tokyo

En obtenant sa médaille d'or au 400m style libre, Aurélie Rivard a fracassé son propre record de 5s. On la voit ici célébrer une autre médaille d'or paralympique en 2016, à Rio.
Photo: Yasuyoshi Chiba Archives Agence France-Presse En obtenant sa médaille d'or au 400m style libre, Aurélie Rivard a fracassé son propre record de 5s. On la voit ici célébrer une autre médaille d'or paralympique en 2016, à Rio.

La Québécoise Aurélie Rivard a obtenu de façon spectaculaire sa deuxième médaille d’or des Jeux paralympiques de Tokyo mercredi.

L’athlète, âgée de 25 ans et originaire de Saint-Jean-sur-Richelieu, a terminé le 400 m style libre en 4 min 24 s 8, fracassant du même coup sa propre marque mondiale par environ 5 secondes. Celle-ci avait été établie aux Championnats panpacifiques de 2018 à Cairns, en Australie.

« Ma course s’est très bien passée. Je voulais vraiment me concentrer sur les aspects techniques, comme je l’ai fait au 100 m style libre, a déclaré Rivard. Quand j’ai remarqué que j’étais devant les autres filles, je me suis concentrée sur la ligne noire au fond de la piscine et sur le fait de terminer la course aussi vite que possible, pour voir si je pouvais abaisser le record du monde. »

« Je suis vraiment contente de l’avoir abaissé et d’avoir remporté la médaille d’or », a-t-elle ajouté.

Il s’agissait de sa quatrième médaille à Tokyo et de la 10e de sa carrière aux Jeux paralympiques. Aurélie Rivard a encore deux épreuves à disputer à Tokyo, dont le 100 m dos jeudi et le 200 m QNI vendredi.

Le Canada compte maintenant six médailles en natation, à deux jours de la fin de la compétition.

Lancer du poids

De son côté, le Canadien Greg Stewart a grimpé sur la plus haute marche du podium au lancer du poids.

Âgé de 35 ans, l’athlète, originaire de Kamloops, en Colombie-Britannique, a établi un nouveau record paralympique avec un lancer de 16,75 m.

Pour sa part, le Québécois Brent Lakatos a remporté sa troisième médaille d’argent à Tokyo, au 100 m.

Âgé de 41 ans et originaire de Dorval, l’homme était le champion en titre du 100 m et avait aussi décroché l’argent au 400 m et au 5000 m. Il compte maintenant 10 médailles paralympiques à son palmarès.

À voir en vidéo