Un marché de transferts historique en ligues européennes

Kylian Mbappé, ici avec Neymar Jr. et Lionel Messi, restera au PSG.
Photo: Franck Fife Agence France-Presse Kylian Mbappé, ici avec Neymar Jr. et Lionel Messi, restera au PSG.

Un mercato historique a pris fin mardi à minuit, après les transferts des deux géants, Lionel Messi au Paris SG et Cristiano Ronaldo de retour à Manchester United, et un autre retour surprise, celui d’Antoine Griezmann à l’Atlético Madrid, alors que Kylian Mbappé reste au PSG.

Mbappé est resté

La Ligue 1 a affolé le mercato. L’arrivée de Messi, que le FC Barcelone n’a pas pu conserver, a causé un retentissement inédit dans la capitale et dans les instances du soccer français.

Au Parc des Princes lors de sa présentation aux fans, comme pour ses premières minutes de jeu à Reims dimanche, « la Pulga » a fait chavirer les amateurs de soccer à chaque apparition.

Presque assez pour faire oublier le recrutement étoilé de Sergio Ramos, Georginio Wijnaldum et Gianluigi Donnarumma, trois cadres arrivés gratuitement, et d’Achraf Hakimi, une très bonne pioche arrachée à l’Inter Milan pour 60 millions d’euros.

Le feuilleton Mbappé a lui tenu en haleine les fans jusqu’aux dernières heures du mercato. Mais les offres du Real (160 millions d’euros, puis 180 bonus inclus) n’ont pas fait fléchir les dirigeants parisiens, qui conservent finalement leur star, en fin de contrat en juin.

La Barça perd Messi… et Griezmann

Surprise de dernière minute en Espagne, Antoine Griezmann retourne à l’Atlético Madrid. Son transfert n’a été officialisé que plus d’une heure après la fermeture du marché.

Le meneur des Bleus est prêté, pour une saison plus une autre avec obligation d’achat au bout, au club où il a explosé et qu’il avait quitté deux ans plus tôt pour le Barça.

Le géant catalan a aussi perdu sa star, Leo Messi, qui a laissé un vide énorme après plus de vingt ans au club dont il a écrit la légende.

Criblé de dettes, le Barça a allégé sa masse salariale et recruté deux attaquants de renom, Sergio Agüero et Memphis Depay, et le jeune défenseur Eric Garcia.

Côté Real, faute de Mbappé, la seule arrivée notable est celle de David Alaba, en plus du retour de prêt de Gareth Bale, et de celle d’Eduardo Camavinga (Rennes), dans les dernières heures du mercato.

La Premier League, la plus dépensière

La crise du Covid-19 n’a pas changé ses habitudes : le Championnat d’Angleterre reste le plus dépensier.

La recrue la plus chère a atterri à Manchester City. Le milieu offensif d’Aston Villa et nouveau chouchou des fans anglais, Jack Grealish, est devenu Citizen pour 117 millions d’euros.

Chelsea, champion d’Europe en titre, a dépensé 115 millions d’euros pour assurer le retour de Romelu Lukaku (Inter Milan).

Mais c’est peut-être Manchester United qui a tiré le gros lot en faisant revenir Cristiano Ronaldo, son ancienne gloire. Autres arrivées : Raphaël Varane (Real Madrid, 40 millions d’euros) et Jadon Sancho (Dortmund, 85 millions d’euros).

La Serie A perd des étoiles

La dernière journée de mercato a été assez calme en Italie, après le coup de tonnerre de vendredi dernier et le départ de la star Cristiano Ronaldo de la Juventus.

Un départ de CR7 qui s’inscrit dans la logique d’un été où la Série A, frappée par la crise, n’avait pas les moyens de retenir ses stars. L’Italie a ainsi vu partir — entre autres — Romelu Lukaku, qui a quitté l’Inter Milan, champion dans le rouge financièrement, mais aussi Gianluigi Donnarumma (AC Milan, libre) et Achraf Hakimi (Inter, 60 M EUR), partis au Paris SG.

Faute de finances, la dernière journée a surtout servi à quelques ajustements, avec une formule toujours autant à la mode en cette période tendue : les prêts avec option ou obligation d’achat.

Après Manuel Locatelli, la Juve a de nouveau utilisé cette formule pour faire revenir mardi Moise Kean en prêt (deux saisons), avec obligation d’achat à suivre (28 M EUR).

Parmi les mouvements du dernier jour, Cagliari se renforce avec Keita Baldé (Monaco), Milan a misé sur le Brésilien Messias (9 buts la saison dernière avec Crotone), le Genoa s’est activée avec Felipe Caicedo (Lazio), Nikola Maksimovic (Naples) et Abdoulaye Touré (Nantes).

Un été calme en Bundesliga

Le Bayern Munich s’est offert l’international français Dayot Upamecano et l’Autrichien Marcel Sabitzer, de Leipzig, ex-club de son nouvel entraîneur Julian Nagelsmann.

Son grand rival, Dortmund, a cédé Jadon Sancho à Manchester United, mais a réussi à conserver son buteur norvégien Erling Haaland… au moins pour le moment.

À voir en vidéo