Zachary Gingras remporte le bronze au 400 mètres

L’athlète ontarien de 20 ans Zachary Gingras a remporté la médaille de bronze au 400 mètres T38 mardi.
Photo: Dave Holland Comité paralympique canadien L’athlète ontarien de 20 ans Zachary Gingras a remporté la médaille de bronze au 400 mètres T38 mardi.

Debout sur le podium des Jeux paralympiques de Tokyo, le Canadien Zachary Gingras aurait souhaité que sa famille soit présente dans la foule. Le coureur ontarien de 20 ans venait de remporter la médaille de bronze au 400 mètres T38 et voulait célébrer avec ses proches.

« Cela aurait été quelque chose de spécial, c’est sûr, a-t-il dit. Mais je sais qu’ils pleurent probablement de joie sur le canapé au Canada. Alors, c’est sympa. »

Gingras, qui souffre d’une paralysie cérébrale, a réalisé un record personnel, stoppant le chrono à 50,85 secondes derrière le Turc Mohamed Farhat Chida (50 s 33). Le Mexicain Jose Chessani Garcia a remporté l’or en 49,99 secondes.

« Cela signifie tellement pour moi. Les 18 derniers mois ont été difficiles pour tout le monde. Alors, arriver ici et offrir une performance comme celle-ci démontre que tout le travail acharné que j’ai investi a rapporté, a-t-il ajouté. Je suis arrivé détendu et j’ai fait l’effort de ne pas laisser le moment m’envahir. Je suis sorti en force et j’ai gardé le même rythme. »

Le Canadien a pris l’habitude de garder le meilleur pour les grands moments.

Il avait aussi réussi un record personnel au 400 m aux Jeux parapanaméricains de 2019 à Lima, au Pérou, où il avait remporté l’argent grâce à un chrono de 53,16 secondes.

Étudiant en informatique à l’Université de Victoria, Gingras fait ses débuts paralympiques à Tokyo et doit participer au relais mixte 4 x 100 mètres plus tard cette semaine.

Les 18 derniers mois ont été difficiles pour tout le monde. Alors, arriver ici et offrir une performance comme celle-ci démontre que tout le travail acharné que j’ai investi a rapporté.

 

Le Canada possède 13 médailles aux Jeux paralympiques de Tokyo, soit une d’or, sept d’argent et cinq de bronze.

La paracycliste Keely Shaw a failli ajouter une médaille à cette récolte mardi. La Saskatchewanaise a terminé au pied du podium au contre-la-montre C-4, couvrant la distance en 42 min 11 s 09. L’Américaine Shawn Morelli a remporté l’or (39 min 33 s 79), devant les Australiennes Emily Petricola (39 min 43 s 09) et Meg Lemon (41 min 14 s 42).

Shaw, âgée de 27 ans, a remporté la première médaille du Canada aux Jeux paralympiques de Tokyo, obtenant le bronze à la poursuite individuelle 3000 mètres C4 mercredi dernier.

Trois finales en natation

Au Centre aquatique de Tokyo, l’équipe canadienne de natation n’a pas été en mesure d’ajouter à sa récolte de médailles, mais trois Canadiens ont participé à des finales.

Le Canada compte cinq médailles à la piscine : une d’or, deux d’argent et deux de bronze.

Au 100 m papillon S10, l’Ontarien Alec Elliot a signé un record personnel à 58,59 secondes lors des préliminaires, avant de faire encore mieux en finale, se classant cinquième en 58,44 secondes.

L’Ukrainien Maksym Krypak s’est imposé en améliorant le record du monde en 54,15 secondes. l’Italien Stefano Raimondi (55 s 04) et l’Australien Col Pearse (57 s 66) ont complété le podium.

Au 100 libre, Sabrina Duchesne, de Saint-Augustin, a également établi des records personnels dans les préliminaires et en finale. Elle a d’abord inscrit un chrono à 1 min 14 s 95, pour se qualifier à la huitième place, puis a inscrit 1 min 14 s 55, pour terminer sixième au classement général.

L’athlète de 20 ans a aidé le relais féminin canadien à remporter le bronze au 4 x 100m libre dimanche. « Je ne m’attendais pas à ce résultat aujourd’hui, a mentionné Duchesne, qui termine ses deuxièmes Jeux paralympiques avec deux finales individuelles en plus du bronze au relais. Être sixième au monde au 100 libre est vraiment incroyable. »

En finale au 200 mètres quatre nages individuelles S14, le jeune Britanno-Colombienne de 17 ans Nicholas Bennett a conclu ses débuts paralympiques avec une septième place et un quatrième record national en autant d’épreuves aux Jeux.

Le plus jeune athlète canadien en compétition dans la capitale japonaise a réussi un temps de 2 min 13 s 21 en finale, améliorant sa propre marque nationale pour la deuxième fois de la journée.

Défaite en basket

Équipe Canada s’est inclinée 63-48 contre les États-Unis en quarts de finale du tournoi de basketball en fauteuil roulant féminin aux Jeux paralympiques de Tokyo. Le Canada (3-2) disputera maintenant la ronde de classement contre les Pays-Bas ou le Japon vendredi, afin de déterminer les cinquième et sixième positions.

Arinn Young a dirigé l’attaque dans le camp canadien avec 11 points, huit rebonds et six passes décisives. Cindy Ouellet a ajouté neuf points et Kady Dandeneau a obtenu huit points et 13 rebonds dans la défaite.

À voir en vidéo