Le Canada retrouve les États-Unis en finale du Championnat mondial de hockey féminin

La gardienne de but Ann-Renée Desbiens a été parfaite devant 10 lancers.
Photo: Jeff McIntosh La Presse canadienne La gardienne de but Ann-Renée Desbiens a été parfaite devant 10 lancers.

Mélodie Daoust a marqué deux buts pour guider le Canada vers une victoire de 4-0 aux dépens de la Suisse, lundi, lors des demi-finales du Championnat mondial de hockey féminin.

Mardi, le Canada croisera le fer en finale avec les Américaines, championnes en titre du tournoi. Les États-Unis ont blanchi la Finlande 3-0, plus tôt dans la journée.

Le Canada retourne en finale après s’être incliné contre les Finlandaises lors des demi-finales du tournoi de 2019, mettant éventuellement la main sur une médaille de bronze. Il s’agissait de la première fois de l’histoire du tournoi que les représentantes de l’unifolié n’atteignaient pas la finale.

Les Américaines tentent de signer un sixième titre consécutif et un neuvième au cours des 10 derniers Championnats mondiaux de hockey féminin. Les Canadiennes n’ont pas gagné depuis 2012.

Renata Fast a amassé un but et une mention d’assistance pour le Canada, qui est resté invaincu depuis le début du tournoi. Rebecca Johnston a également fait mouche alors que Marie-Philip Poulin a récolté deux aides.

Ann-Renée Desbiens a été parfaite devant 10 lancers. Andrea Braendli a vu plus de caoutchouc devant la cage de la Suisse, repoussant 61 des 65 tirs dirigés vers elle.

Le Championnat mondial de hockey féminin de 2020 avait été annulé en raison de la pandémie de COVID-19. Le tournoi de 2021 a été remis au mois d’août et relocalisé à Calgary après un désistement de la Nouvelle-Écosse.

Daoust domine la colonne des meilleures pointeuses du tournoi avec six buts et six assistances, devant sa coéquipière Natalie Spooner (quatre buts et cinq aides).

Le Canada a facilement battu les États-Unis 5-1 lors de la ronde préliminaire pour gagner le Groupe A avec une fiche de 4-0. En quarts de finale, les Canadiennes ont blanchi les Allemandes 7-0.

Les Suissesses avaient terminé au bas du Groupe A avec un dossier de 0-4. Elles ont toutefois battu la Russie 3-2 en prolongation, samedi.

La Suisse a passé la majorité du match à se défendre dans sa zone. Elle avait été blanchie 5-0 par le Canada lors de la ronde préliminaire.

Les Suissesses ont atteint le carré d’as pour la troisième fois de l’histoire du tournoi. Elles ont remporté la médaille de bronze en 2012 et elles ont pris le quatrième échelon en 2018.

La Finlande se mesurera à la Suisse pour l’obtention de la médaille de bronze tandis que la Russie affrontera le Japon dans un duel pour la cinquième place.

En début de journée, Alex Carpenter, Abbey Murphy et Kendall Coyne Schofield, celle-ci dans un filet désert, ont été les buteuses pour les États-Unis.

Nicole Hensley a repoussé 14 rondelles ; Anni Keisala a affronté 33 tirs.

Carpenter a fait dévier un tir de Lee Stecklein en milieu de deuxième période. Moins de cinq minutes plus tard, Murphy a fait bouger les cordages grâce à un tir bas.

La Finlande n’a pas obtenu de tir au but lors d’un cinq contre trois au début du premier vingt. En fin d’engagement, un tir de Susanna Tapani a touché le poteau.

À voir en vidéo