Mondial de hockey féminin: le Canada signe une écrasante victoire de 7-0 contre l’Allemagne

Natalie Spooner a marqué deux buts et ajouté une mention d’aide pour mener le Canada vers une victoire de 7-0 contre l’Allemagne, samedi, en quarts de finale du Championnat du monde de hockey féminin.
Photo: Jeff McIntosh La Presse canadienne Natalie Spooner a marqué deux buts et ajouté une mention d’aide pour mener le Canada vers une victoire de 7-0 contre l’Allemagne, samedi, en quarts de finale du Championnat du monde de hockey féminin.

Natalie Spooner a marqué deux buts et ajouté une mention d’aide pour mener le Canada vers une victoire de 7-0 contre l’Allemagne, samedi, en quarts de finale du Championnat du monde de hockey féminin.

Grâce à une performance d’un but et deux aides, Mélodie Daoust occupe le premier rang du classement des meilleures pointeuses du tournoi avec quatre buts et six aides. Spooner suit avec quatre buts et cinq mentions d’aide.

« Ce n’est un secret pour personne que Daoust est calme et patiente, en plus d’avoir de bonnes mains et de bien distribuer la rondelle », a dit l’entraîneur-chef de l’équipe canadienne, Troy Ryan.

« Nathalie Spooner fait beaucoup de travail profondément dans le territoire et est toujours prête à prendre sa place devant le filet. »

Ashton Bell, Marie-Philip Poulin et Sarah Fillier ont contribué un but et une aide chacune. Brianna Jenner a marqué l’autre filet du Canada, qui avait terminé le volet préliminaire avec un dossier de quatre gains et aucun revers, devant les États-Unis (3-1), en tête du groupe A.

Devant le filet du Canada, Emerance Maschmeyer n’a fait face qu’à trois tirs tandis que les Canadiennes ont dirigé 52 rondelles vers Franziska Albl et Sandra Abstreiter.

Les Allemandes ont tenté d’arrêter la puissance canadienne avec seulement 16 patineuses en raison de multiples blessures. L’inconduite de partie décernée à Lena Dusterhoft, en raison d’une mise en échec dangereuse en troisième période, n’a pas aidé leur cause.

« Je pense que nous nous sommes dit que nous voulions tout laisser sur la glace, a indiqué l’assistante capitaine Anna Reich. Les joueuses qui ont malheureusement subi des blessures dans les derniers matchs auraient fait la même chose pour nous. »

Poulin avait raté le match de la ronde préliminaire contre les États-Unis, jeudi, après avoir reçu un puissant tir dans la région de la poitrine plus tôt durant le tournoi. Le Canada a quand même gagné ce duel face à leurs grandes rivales, 5-1.

Les Canadiennes affronteront la Suisse en demi-finale, lundi.

Knight double Granato

Dans un autre match des quarts de finale, samedi, Hilary Knight a effacé le record du plus grand nombre de points par une joueuse des États-Unis au Championnat du monde de hockey féminin grâce à une performance de deux buts et une aide dans une victoire de 10-2 contre le Japon.

Knight a d’abord égalé la marque de 78 points de Cammi Granato en trouvant le fond du filet lors du premier engagement. Elle a battu le record avec une mention d’aide en deuxième période avant d’ajouter son deuxième but du match au troisième vingt.

Knight se classe troisième dans l’histoire du Championnat du monde de hockey féminin pour le plus grand nombre de points derrière les Canadiennes Hayley Wickenheiser (86) et Jayna Hefford (83).

Alex Carpenter et Grace Zumwinkle ont également marqué deux buts pour la formation des États-Unis, qui est à la recherche d’un sixième triomphe consécutif au Mondial féminin.

Megan Keller, Brianna Decker, Caroline Harvey et Dani Cameranesi ont complété pour la formation américaine, qui a dominé 61-12 au chapitre des tirs au but.

Akane Shiga a réussi les deux buts du Japon.

Remontée de la Suisse

Lors du premier match de la journée, Laura Zimmerman a touché la cible en prolongation et la Suisse a vaincu la Russie 3-2 pour se qualifier pour les demi-finales.

Zimmerman a propulsé la Suisse dans le carré d’as en marquant à 5 h 29 de la période supplémentaire.

La Russie menait 2-0 après le premier tiers, grâce à des buts de Yelizaveta Rodnova et Ilona Markova.

Evelina Raselli a réduit l’écart à 9 h 30 de la troisième période, puis Phoebe Staenz a créé l’égalité avec 2:16 à écouler en temps réglementaire.

Avec l’Associated Press

À voir en vidéo