Max Verstappen se prépare au GP de Belgique sur les chapeaux de roues

Lors de la deuxième séance d’essais pour le GP de Belgique, Max Verstappen (sur la photo) a devancé ses rivaux Valtteri Bottas et Lewis Hamilton par respectivement 41 et 72 millisecondes.
Photo: Francisco Seco Associated Press Lors de la deuxième séance d’essais pour le GP de Belgique, Max Verstappen (sur la photo) a devancé ses rivaux Valtteri Bottas et Lewis Hamilton par respectivement 41 et 72 millisecondes.

Le pilote Red Bull Max Verstappen a réussi le meilleur temps de la deuxième séance d’essais en prévision du Grand Prix de Formule 1 de Belgique.

Le Néerlandais a tout juste devancé ses rivaux chez Mercedes Valtteri Bottas et Lewis Hamilton par respectivement 41 et 72 millièmes de seconde, vendredi après-midi.

Avec trois minutes restant à la séance, Verstappen a perdu le contrôle de son bolide et a endommagé sa suspension arrière droite en glissant à travers un bac à gravier avant de heurter le mur.

La séance a été interrompue pour permettre aux employés de nettoyer la piste. Les officiels ont finalement déclaré la séance terminée puisqu’il ne restait pas suffisamment de temps pour reprendre les activités.

Fernando Alonso, d’Alpine, a pris le quatrième rang.

Problèmes d’adhérence

Les conditions se sont améliorées en après-midi au circuit de sept kilomètres de Spa-Francorchamps et la piste était plus sèche pour la deuxième séance.

Malgré tout, plusieurs pilotes, dont Verstappen, ont eu des problèmes d’adhérence.

Esteban Ocon, d’Alpine, a perdu le contrôle de sa voiture avec environ 20 minutes à faire à la séance.

Quelques instants plus tard, Charles Leclerc a percuté le mur avec sa Ferrari, forçant la sortie des drapeaux rouges. « Désolé les gars », a dit le Monégasque à son équipe via le système radio.

Lors de la séance matinale, Bottas avait été le plus rapide, avec une avance de 164 millièmes de secondes sur Verstappen.

Pierre Gasly, d’AlphaTauri, avait pris le troisième rang, à une demi-seconde de Bottas.

Hamilton, septuple champion du monde de F1, s’était contenté du 18e échelon. Il était toutefois en voie d’inscrire le meilleur temps de la séance quand il avait été embêté par le bolide du Torontois Nicholas Latifi, de Williams, avec environ 10 minutes à faire.

Latifi s’est classé 16e lors des deux séances.

Lors de la première séance, le pilote québécois Lance Stroll a inscrit le 11e meilleur temps. Son coéquipier chez Aston Martin, Sebastian Vettel, a pris le septième rang. En après-midi, Stroll a terminé au sixième échelon et Vettel, au huitième.

Une légère averse avant le début de la première séance avait forcé les pilotes à gérer des conditions humides.

Yuki Tsunoda, d’AlphaTauri, avait perdu le contrôle de sa voiture tôt dans la séance, tandis que le vétéran Kimi Raikkonen avait effleuré le mur avec sa Alfa Romeo en voulant rentrer aux puits tard dans la séance.

Une troisième séance d’essais est à l’horaire samedi matin, avant la présentation des qualifications en après-midi.

Hamilton devance Verstappen par huit points au classement des pilotes après 11 courses. Il est en quête d’une 100e victoire en carrière.

À voir en vidéo