Hockey féminin: Daoust et Spooner aident le Canada à vaincre la Suisse 5-0

Jamie Bourbonnais (numéro 25) a marqué le cinquième but des Canadiennes contre la Suisse mardi.
Photo: Jeff McIntosh La Presse canadienne Jamie Bourbonnais (numéro 25) a marqué le cinquième but des Canadiennes contre la Suisse mardi.

Mélodie Daoust a récolté un but et deux aides, Natalie Spooner a inscrit un doublé et le Canada a défait la Suisse 5-0 dans un match du groupe A du Championnat du monde de hockey féminin, mardi soir.

Emily Clark a touché la cible en désavantage numérique et Jamie Bourbonnais a complété la marque.

Tenues en échec en première période, les Canadiennes ont explosé avec quatre buts au deuxième vingt, dont deux en 17 secondes à mi-chemin de l’engagement. Elles ont complété le match avec 63 tirs contre Andrea Braendli et Saskia Maurer.

À l’autre extrémité, Emerance Maschmeyer a bloqué les 12 tirs auxquels elle a fait face, à son premier départ depuis le début du tournoi.

La capitaine canadienne Marie-Philip Poulin a été blessée en bloquant un tir en troisième période et n’a pas terminé la rencontre.

Le Canada (3-0) complétera le volet préliminaire jeudi en affrontant les États-Unis.

Les Américaines tenteront alors de prolonger à 30 leur séquence de victoires au Championnat du monde. Leur dernière défaite remonte à un match du volet préliminaire contre le Canada, en 2013.

Un record pour Knight

En après-midi, Hilary Knight est devenue la meilleure buteuse dans l’histoire du Championnat du monde de hockey féminin lorsqu’elle a inscrit le 45e filet de sa carrière dans un gain de 6-0 de la formation des États-Unis contre l’équipe du Comité olympique russe.

Knight a doublé Cammi Granato, une ancienne vedette de l’équipe américaine, avec un but marqué à 3:17 de la deuxième période qui portait la marque 2-0.

Ce but de Knight lui a aussi permis de rattraper Granato au premier rang pour le nombre de points par une hockeyeuse de l’équipe des États-Unis au Championnat du monde, avec 78.

Par ailleurs, en récoltant la 39e mention d’aide de sa carrière sur le but de Knight, Brianna Decker s’est hissée au premier échelon à ce chapitre dans l’histoire de la formation américaine.

«Il s’agit vraiment d’un moment magique, et d’un rêve qui se réalise», a déclaré Knight, qui est âgée de 32 ans.

Britta Curl a ouvert la marque en première période et Lee Stecklein a inscrit le troisième but des États-Unis avant la fin du deuxième engagement.

Kelly Pannek, Abbey Murphy et Jesse Compher ont touché la cible dans un intervalle de cinq minutes au troisième vingt.

Les États-Unis ont dominé la Russie (1-2) 55-11 au chapitre des tirs aux buts.

Les Américaines ont gagné leurs trois premières parties à l’aide de blanchissages, un exploit qu’elles avaient également réalisé en 2001 et en 2009.

La Russie se mesurera à la Finlande mercredi.

À voir en vidéo