Félix Auger-Aliassime éliminé en quart de finale à Cincinnati

Félix Auger-Aliassime a dû surmonter certains inconforts et sauver deux balles de match au milieu du deuxième set pour provoquer la tenue d’une manche ultime.
Photo: Matthew Stockman Getty Images Agence France-Presse Félix Auger-Aliassime a dû surmonter certains inconforts et sauver deux balles de match au milieu du deuxième set pour provoquer la tenue d’une manche ultime.

Félix Auger-Aliassime a forcé la tenue d’une troisième manche dans son duel face à Stefanos Tsitsipas, vendredi soir, mais la deuxième tête de série a résisté pour mériter sa place en demi-finale de l’Omnium Western & Southern à Cincinnati.

Tsitsipas a eu le dessus 6-2, 5-7 et 6-1 sur Auger-Aliassime qui portait l’étiquette de 12e tête de série dans le tournoi. La bataille aura duré deux heures et onze minutes sur le court central.

C’est la cinquième fois en sept affrontements que le Grec a le meilleur sur le Québécois.

Auger-Aliassime a dû surmonter certains inconforts et sauver deux balles de match au milieu du deuxième set pour provoquer la tenue d’une manche ultime. Mais Tsitsipas s’est avéré trop fort en fin de partie.

En retard 3-2 dans la deuxième manche, Auger-Aliassime a demandé un temps d’arrêt pour recevoir un traitement médical. Il semblait souffrir dans le bas du dos. Après le traitement, Tsitsipas a pris l’avance 5-4, mais Auger-Aliassime s’est accroché. Il a créé l’égalité avant de briser le service de Tsitsipas et de servir pour la manche.

Le troisième set a toutefois été tout à l’avantage du Grec qui s’est rapidement offert une avance de 5-1 grâce à deux bris de service. Il a mis fin au duel avec son 6e as.

La logique a donc été respectée à Cincinnati alors que les quatre premières têtes de série ont réussi à atteindre le carré d’as. Dans l’ordre, on retrouve le favori Daniil Medvedev, puis Tsitsipas (2), Alexander Zverev (3) et Andrey Rublev (4).

Zverev a été le dernier à décrocher sa place en demi-finale en éliminant le Norvégien Casper Ruud en fin de soirée. L’Allemand l’a facilement emporté 6-1 et 6-3.

Plus tôt vendredi après-midi, Medvedev n’a fait qu’une bouchée de l’Espagnol Pablo Carreno Busta qu’il a éliminé en deux manches identiques de 6-1.

Favori du tournoi et vainqueur de l’Omnium Banque nationale à Toronto la semaine dernière, Medvedev n’a eu besoin que de 54 minutes pour atteindre la ronde suivante.

Il y est parvenu grâce à neuf as contre seulement deux doubles fautes et une proportion de 92 pour cent de points gagnés (24 en 26) après qu’il eut mis son premier service en jeu. Medvedev a aussi remporté 10 points sur 11 au deuxième service de Carreno Busta.

Le Russe n’a fait face à aucune balle de bris tout en réalisant cinq bris en 11 opportunités.

En demi-finale, samedi, Medvedev retrouvera son compatriote Andrey Rublev, qui a vaincu le Français Benoît Paire 6-2, 3-6, 6-3 en début d’après-midi.

Rublev, quatrième tête de série à Cincinnati, a atteint le carré d’as d’un tournoi Masters 1000 pour la troisième fois cette saison.

Il a remporté 84 pour cent des points disputés sur ses premières balles de service et a retrouvé ses repères en troisième manche pour finalement éliminer son rival en 1 heure 40 minutes.

 

Rublev a réussi 13 as contre seulement deux doubles fautes, tandis que Paire a réussi neuf as, mais a commis huit doubles fautes.

Paire, qui a reçu des traitements à une épaule en deuxième manche, a obtenu seulement trois occasions de bris et en a converti une seule.

À voir en vidéo