Henrik Lundqvist accroche ses jambières

Henrik Lundqvist, photographié ici en 2020, n’a pas joué la saison dernière en raison de problèmes de santé.
Photo: Seth Wenig Associated Press Henrik Lundqvist, photographié ici en 2020, n’a pas joué la saison dernière en raison de problèmes de santé.

Henrik Lundqvist, l’un des meilleurs gardiens de sa génération, a annoncé vendredi qu’il mettait un terme à sa carrière de hockeyeur après 15 saisons dans la LNH.

Lundqvist, qui est âgé de 39 ans, n’a pas joué la saison dernière en raison d’un problème cardiaque qui a nécessité une opération à cœur ouvert. Il devait alors porter les couleurs des Capitals de Washington après avoir passé l’ensemble de sa carrière avec les Rangers de New York.

Il espérait avoir l’occasion de gagner la coupe Stanley pour une première fois avec les Capitals. Il aura finalement disputé chacun de ses 887 matchs réguliers dans la LNH avec les Rangers.

Lauréat du trophée Vézina en 2012, Lundqvist a compilé un dossier de 459-310-96, avec une moyenne de 2,43 et un taux d’efficacité de ,918. Il a également réussi 64 blanchissages.

Lundqvist a réécrit le livre des records des Rangers au cours de sa carrière.

 

« Au cours des 30 dernières années, j’ai dévoué ma vie au hockey… et le temps est venu de me distancer du sport que j’aime et de commencer un nouveau chapitre », a écrit Lundqvist dans une publication sur les réseaux sociaux.

Natif d’Are, en Suède, Lundqvist a été sélectionné en septième ronde, 205e au total, par les Rangers lors du repêchage de 2000.

Il a effectué ses débuts dans la LNH en 2005 et est rapidement devenu le gardien numéro de l’équipe.

« Il y a beaucoup de choses que j’aime de ce sport : de l’excitation ressentie lors de mon premier entraînement à l’âge de huit ans aux 15 années de papillons chaque fois que je foulais la glace dans la plus grande ville du monde. Je suis extrêmement reconnaissant pour ce que le hockey m’a donné et m’a appris. Ces leçons feront toujours partie de moi », a dit Lundqvist.

Lundqvist a connu 11 saisons d’au moins 30 victoires et a aidé les Rangers à atteindre la finale de la Coupe Stanley en 2014, s’inclinant face aux Kings de Los Angeles.

« C’est avec des émotions partagées que les Rangers de New York souhaitent leurs meilleurs vœux et leurs remerciements les plus sincères à Henrik Lundqvist à la suite de l’annonce de sa retraite, ont écrit les Rangers, dans un communiqué. Le dévouement pour l’excellence d’Henrik a fait de lui l’un des meilleurs gardiens à avoir joué au hockey et nous sommes privilégiés d’avoir été aux premières loges de son brio pendant 15 ans. »

Les Rangers ont ajouté que le numéro 30 de Lundqvist sera retiré dès cette saison.

« Henrik est, et sera toujours, un Ranger »

Sur le plan individuel, Lundqvist a connu sa meilleure campagne en 2011-2012, quand il a affiché une moyenne de 1,97 et un taux d’efficacité de ,930. Son brio lui a valu le trophée Vézina et il a également terminé au troisième rang du scrutin pour le trophée Hart, remis au joueur par excellence de la LNH.

Sur la scène internationale, Lundqvist a aidé la Suède à gagner l’or aux Jeux olympiques de Turin, en 2006, et l’argent à Sotchi, en 2014. Il a également gagné trois médailles au Championnat du monde, dont l’or en 2017, en plus de remporter le bronze à la Coupe du monde en 2016.

« Merci à tous les entraîneurs et joueurs qui m’ont aidé au cours de ma carrière. Merci au hockey suédois. D’avoir grandi et joué en Suède pour ensuite représenter mon pays sur la scène mondiale — ce sont parmi les moments dont je suis le plus fier », a dit Lundqvist.

« Merci aux Rangers et à la ville de New York. Je suis né en Suède, mais je serai toujours un New-Yorkais grâce à vous, a-t-il enchaîné. Merci à la LNH. Cette ligue m’a permis de vivre mon rêve et même plus. Finalement, merci au hockey et à ses partisans ! Vous avez donné un sens à ma vie et j’ai adoré chaque instant ! Merci à tous. »

Lundqvist se classe 6e dans l’histoire de la LNH au chapitre des victoires, 7e pour les arrêts (23 509), 9e pour les départs (871) et 17e pour les blanchissages.

À voir en vidéo