Wilfried Nancy prévoit un autre duel difficile à Cincinnati

Le 17 juillet dernier, le CF Montréal avait remporté une victoire de 5 buts à 4 contre le FC Cincinnati.
Photo: Graham Hughes La Presse canadienne Le 17 juillet dernier, le CF Montréal avait remporté une victoire de 5 buts à 4 contre le FC Cincinnati.

Il a fallu plus de deux ans au CF Montréal, et jadis à l’Impact de Montréal, pour signer une première victoire contre le FC Cincinnati. Le fait que cette étape a été franchie ne rend pas le match de mercredi, en Ohio, plus facile, affirme Wilfried Nancy.

Le 17 juillet dernier, un penalty converti de Mason Toye et un doublé d’Ahmed Hamdi, le tout dans un intervalle de 15 minutes tard en deuxième demie, avaient permis au CF Montréal d’arracher un gain de 5-4. La troupe de Nancy avait dû effacer deux déficits de deux buts pour récolter trois précieux points au classement.

En visioconférence lundi, l’entraîneur-chef du CF Montréal n’a pas été en mesure d’expliquer pourquoi son équipe a tant de difficultés contre le FC Cincinnati.

Cependant, Nancy a été capable de s’avancer et dire que ses joueurs n’auront pas la tâche facile, même si leurs rivaux affichent un dossier de 0-2-6 à leurs huit dernières sorties et qu’ils forment la seule équipe toujours à la recherche d’une victoire à domicile (0-3-4) dans le circuit Garber en 2021.

La dernière victoire du FC Cincinnati remonte au 26 juin, 2-0 contre le Toronto FC dans une rencontre jouée à Orlando, qui était alors le domicile temporaire de la formation torontoise.

« Sincèrement, je ne sais pas, je ne peux pas répondre d’une façon claire à cette question. C’est peut-être une coïncidence. La seule chose que je sais, c’est qu’il progresse bien », a affirmé Nancy au sujet du FC Cincinnati.

« Depuis la dernière fois qu’on les a joués, c’est une équipe qui n’a effectivement pas gagné de matchs, mais qui joue mieux, qui a beaucoup plus de repères dans le jeu et qui pose beaucoup de problèmes à l’adversaire. Ça va être un match qui va être difficile, à l’extérieur, contre un adversaire direct. Encore une fois, notre objectif, c’est de ramener des points. »

Ce respect de la part de Nancy à l’endroit du FC Cincinnati (3-7-7), malgré ses 16 points et sa 13e place au classement de l’Association Est, est également perceptible chez son homologue Jaap Stam lorsqu’il parle du CF Montréal.

« C’est une équipe qui a ajouté de très bons joueurs et qui a aussi une très bonne profondeur. On a pu le voir lors de notre dernier match là-bas, lorsqu’il a été temps d’apporter des changements. »

Stam ne pense pas que le duel de mercredi suscitera un plus grand niveau d’émotion chez ses joueurs à cause du dénouement du dernier rendez-vous entre les deux clubs.

« Il y a de l’émotion ici, en matière de ce que l’on peut montrer, de ce que nous devons faire et de ce que nous avons fait », a répondu Stam, en pointant son doigt à la hauteur de son coeur.

« D’une certaine manière, nous sentons, à cause de la façon dont nous avons joué, que nous aurions pu obtenir plus de plusieurs parties aussi. Nous aurions dû retirer davantage de ce match (à Montréal), mais nous n’avons pas été en mesure de tenir le coup et d’aller chercher la victoire, ou au moins un point. »

Absents et harmonie

 

Le CF Montréal (7-7-5) se présentera au TQL Stadium — le nouveau domicile du FC Cincinnati — assurément privé de Romell Quioto et de Lassi Lappalainen, et fort probablement aussi de Mason Toye, le meilleur marqueur du club.

Toye, qui totalise sept buts, s’est blessé à une épaule vers la fin du match de samedi contre les Red Bulls de New York. Au moment où il a parlé avec les médias, Nancy attendait les résultats d’un test d’imagerie par résonance magnétique.

« On espère que ce sera court », a dit Nancy de l’absence de Toye.

« Dans le cas de Romell et de Lassi, ça se passe très bien. Ils font du travail individuel avec le personnel médical. La progression est bonne », a précisé l’entraîneur-chef.

Nancy est aussi revenu sur l’incident impliquant Bjorn Johnsen et Toye au moment où le CF Montréal s’est vu accorder un penalty en toute fin de rencontre samedi. Toye semblait croire que cette tâche était la sienne, mais Johnsen a plutôt décidé que c’était à lui d’exécuter le penalty.

On sait la suite : Johnsen a vu le gardien Carlos Coronel bloquer son tir, mais Coronel a été pris en défaut pour avoir quitté sa ligne des buts trop rapidement. Toye a effectué la deuxième tentative, avec exactement le même dénouement.

Le troisième essai a été tenté par Victor Wanyama qui a réussi à faire bouger les cordages, même si Coronel a touché au ballon, pour donner au CF Montréal une victoire de 2-1.

« Bjorn a parlé avec le groupe et tout est rentré dans l’ordre », a déclaré Nancy.

« Ce qui m’intéressait c’était de faire comprendre (au groupe) que par rapport à ce qui s’est passé lors de la décision pour prendre le penalty, ç’a renvoyé une image comme s’il n’y avait pas une bonne chimie dans le groupe. C’est totalement faux. Le groupe vit bien, ça se voit sur le contenu des matchs que l’on fait. […] Finalement, c’est une bonne leçon pour Bjorn et pour tout le groupe. »

La fin pour Diop

Le CF Montréal a annoncé avoir résilié le contrat du gardien Clément Diop, mardi. Le club a précisé dans un gazouillis que Diop en avait fait lui-même la demande, pour des raisons personnelles. Son contrat arrivait à échéance à la fin de la saison en cours. Diop, qui est âgé de 27 ans, a disputé un total de 30 matchs en MLS avec le CF Montréal en quatre saisons. Il a également aidé le club à gagner le Championnat canadien en 2019. L’équipe avait acquis ses services le 13 décembre 2017 lors du repêchage des joueurs disponibles de la MLS. Pour remplacer Diop dans sa formation, le CF Montréal a annoncé en fin d’après-midi avoir rappelé le gardien Jonathan Sirois, qui était en prêt avec le Valour FC, dans la Première ligue canadienne. Âgé de 20 ans, Sirois a disputé 11 matchs cette saison avec le Valour FC, qui évolue à Winnipeg. Il occupait le premier rang du circuit avec 46 arrêts, et le deuxième avec six jeux blancs. Sirois avait signé son premier contrat professionnel avec le CF Montréal le 6 mars 2020, après avoir rejoint l’académie du club en 2015.



À voir en vidéo