Sorties hâtives pour Auger-Aliassime et Shapovalov à Toronto

Auger-Aliassime n'a qu'une seule victoire à sa fiche en simple depuis son élimination en quarts de finale à Wimbledon.
Photo: Vaughn Ridley Getty Images North America

Auger-Aliassime n'a qu'une seule victoire à sa fiche en simple depuis son élimination en quarts de finale à Wimbledon.

Les Canadiens Félix Auger-Aliassime et Denis Shapovalov ont tous deux baissé pavillon, mercredi, au deuxième tour de l’Omnium Banque Nationale à Toronto.

Le Québécois Auger-Aliassime a vu son séjour à Toronto prendre fin rapidement, alors que le Serbe Dusan Lajovic l’a défait 7-5, 6-4 à Toronto.

Auger-Aliassime, qui était la neuvième tête de série, avait obtenu un laissez-passer pour le deuxième tour et en était donc à son premier match du tournoi en simple. Il avait perdu en double en compagnie d’Alexis Galarneau lundi.

Auger-Aliassime a accumulé les erreurs contre Lajovic, particulièrement avec son coup droit. « Au premier set comme au deuxième, ça ne s’est pas joué sur grand-chose, a dit Auger-Aliassime. Si j’avais été meilleur à certains moments du match, peut-être que ce serait moi qui me serais retrouvé du côté de la victoire avec un score similaire. »

« Oui, il y a eu les fautes directes. Il y avait un peu de vent. Pour une raison ou une autre, je n’avais pas les mêmes sensations que lors des derniers jours à l’entraînement en coup droit. Ce n’était juste pas assez bon aujourd’hui par rapport à ce que l’adversaire proposait. C’est comme ça. »

Auger-Aliassime s’est retrouvé dans les câbles dès le cinquième jeu de la rencontre, mais il a sauvé trois balles de bris. Il a sauvé une autre balle de bris lors du neuvième jeu, mais a finalement concédé un bris de service à Lajovic lors du 11e jeu de la première manche, quand il a commis une double faute. Lajovic a ensuite vite fermé les livres au service.

En tout, Auger-Aliassime a commis 19 fautes directes en première manche, contre seulement sept coups gagnants.

Auger-Aliassime a finalement obtenu une première balle de bris lors du deuxième jeu de la deuxième manche, mais son rival serbe a fermé la porte. Lajovic a ensuite pris les commandes de la deuxième manche en brisant à nouveau le service d’Auger-Aliassime dès le troisième jeu.

Occupant le 44e rang mondial, Lajovic s’est assuré que ce bris ait une importance et il a pu inscrire une deuxième victoire en autant de duels au cours de sa carrière contre le Québécois. Lajovic affrontera le Norvégien Casper Ruud, sixième tête de série, lors du troisième tour.

Auger-Aliassime n’a donc qu’une victoire à sa fiche en simple depuis son élimination en quarts de finale à Wimbledon. Il a perdu à sa première sortie aux Jeux olympiques de Tokyo et à son deuxième match la semaine dernière à Washington.

Défaite expéditive

Shapovalov, cinquième tête de série, s’est de son côté incliné 6-1, 6-4 contre l’Américain Frances Tiafoe. Il avait lui aussi profité d’un laissez-passer en première ronde.

Shapovalov a connu des difficultés au service et a laissé Tiafoe prendre les devants 3-1 au premier set quand il a commis une double faute sur une balle de bris.

Tiafoe a été agressif tout au long du match, attirant plusieurs fois le Canadien au filet avant de placer la balle derrière lui.

Deux autres têtes de série ont rendu les armes en début de journée, mercredi. L’Italien Jannik Sinner, 16e tête de série, a été victime de l’Australien James Duckworth, qui l’a emporté 6-3, 6-4, tandis que l’Américain John Isner a renversé le Chilien Cristian Garin, no 13, 4-6, 6-3, 6-4.

Pour sa part, le Russe et quatrième tête de série Andrey Rublev a montré la sortie au vétéran italien Fabio Fognini. Il s’est imposé 7-6 (4), 6-3 et il aura rendez-vous avec Isner au troisième tour.

Le Sud-Africain Lloyd Harris a également atteint le troisième tour en battant l’Espagnol Feliciano Lopez 6-2, 6-3.

 

À voir en vidéo