Tony Esposito, trois fois lauréat du trophée Vézina, est décédé

Le gardien des Blackhawks de Chicago Tony Esposito effectue un jeu derrière le filet lors d'un match de hockey de la LNH contre les Maple Leafs de Toronto à Chicago, le 25 janvier 1970.
Photo: Fred Jewell Archives Associated Press Le gardien des Blackhawks de Chicago Tony Esposito effectue un jeu derrière le filet lors d'un match de hockey de la LNH contre les Maple Leafs de Toronto à Chicago, le 25 janvier 1970.

Tony Esposito, légendaire ex-gardien des Blackhawks de Chicago, est décédé d’un cancer du pancréas à l’âge de 78 ans.

L’organisation des Blackhawks en a fait l’annonce mardi.

Trois fois lauréat du trophée Vézina et récipiendaire du trophée Calder, Esposito est considéré comme un des plus grands gardiens de l’histoire de la LNH.

« Tony était un des visages les plus importants et populaires de l’histoire de la franchise, alors que nous approchons son 100e anniversaire, a indiqué dans un communiqué le président des Blackhawks, Rocky Wirtz.

« Il était infatigable, fiable et un excellent coéquipier. C’est une journée triste pour les Blackhawks et toute la planète hockey. »

Esposito a amorcé sa carrière avec le Canadien de Montréal, jouant 13 parties de saison régulière. Son nom a été inscrit sur la coupe Stanley en 1969, alors qu’il était réserviste avec le Tricolore.

Il s’est ensuite fait réclamer par les Black Hawks dans un repêchage inter-ligue.

Il a évolué avec les Black Hawks pour le restant de sa carrière, compilant une fiche de 423-306-151. Esposito est membre du Temple de la renommée et son numéro 35 a été retiré par l’organisation de Chicago.

« Tony a laissé une marque indélébile sur la glace et dans la communauté. Son style, son charisme et son cœur lui ont permis d’être apprécié par tous les amateurs de hockey, pas seulement à Chicago », a réagi le commissaire de la LNH, Gary Bettman, dans un communiqué.

À voir en vidéo