Perdita Felicien chute

Perdita Felicien n’en revenait pas, hier, de la chute qu’elle a effectuée.
Photo: Agence Reuters Perdita Felicien n’en revenait pas, hier, de la chute qu’elle a effectuée.

Athènes — La Canadienne Perdita Felicien a chuté en finale du 100 mètres haies, hier, ce qui l'a privée de son rêve de remporter la médaille d'or olympique.

Dans le couloir no 5 et portant le dossard 1313, la championne du monde 2003 a heurté la première haie avec sa jambe d'attaque, perdu l'équilibre, avant de tomber sur la Russe Irina Shevchenko qui était dans le couloir voisin. Les deux athlètes ont foncé dans la deuxième haie.

C'est un coup dur pour l'équipe canadienne. Même si rien n'est jamais assuré aux Jeux olympiques, tout le monde s'attendait à une médaille de la part de Felicien.

Au lieu de franchir le fil d'arrivée au premier rang, la Canadienne de 23 ans est tombée lourdement au sol après seulement quelques mètres. Plus tard, elle a fondu en larmes. Elle a été consolée par son compatriote Donovan Bailey, le champion olympique du 100 m en 1996, et Charmaine Crooks, membre du CIO.

«Je n'ai aucune idée de ce qui s'est passé, a mentionné Felicien. C'est mon pire cauchemar qui s'est matérialisé. Il n'y avait aucun indice. Rien ne me laissait entrevoir que je n'étais pas à 100 %. L'espace d'une fraction de seconde, j'étais par terre et la course était terminée.»

C'est l'Américaine Joanna Hayes qui est devenue championne olympique du 100 m haies. Elle s'est imposée dans le temps de 12,37 secondes, un nouveau record olympique. Hayes a devancé l'Ukrainienne Olena Krasovska, médaillée d'argent en 12,45 secondes et l'Américaine Melissa Morrison (12,56 s).

Le précédent record olympique était de 12,38 secondes et appartenait à la Bulgare Yordanka Donkova depuis 1988. Angela Whyte d'Edmonton s'est classée sixième avec un chrono de 12,81 s.

La Fédération olympique russe a contesté le résultat de l'épreuve, prétendant que Felicien avait fait trébucher Shevchenko. L'appel a toutefois été rejeté et les résultats sont officiels. La cérémonie des médailles a néanmoins été repoussée à aujourd'hui.

«Pas question de reprendre la course. Ce n'est pas un jeu de billes à la maternelle, a noté Felicien. C'est terminé. Je dois attendre quatre ans.»

Immédiatement après la course, Felicien a admis qu'elle était sans voix. «J'étais tellement concentrée, dans ma bulle. C'était ma course et je l'ai perdue.» Même dans l'adversité, elle a eu une pensée pour ses partisans. «Je suis désolée, je vous ai laissé tomber.»

Elle a promis qu'elle serait de retour aux Jeux olympiques. «Je suis une battante et je vais revenir mais, quatre ans, c'est une longue attente.»

Felicien avait gagné sa demi-finale en 12,49 s, lundi, menant dès le départ. La Canadienne avait entrepris son aventure olympique en se classant 2e en préliminaire en 12,73 s.