Le Canada ajoute une 10e médaille mais termine trois fois au pied du podium

Grâce à un chrono de six minutes et 52,10 secondes, Caileigh Filmer et Hillary Janssens ont offert au Canada sa cinquième médaille de bronze à Tokyo.
Photo: Nathan Denette La Presse canadienne Grâce à un chrono de six minutes et 52,10 secondes, Caileigh Filmer et Hillary Janssens ont offert au Canada sa cinquième médaille de bronze à Tokyo.

On l’attendait à la piscine, mais elle est plutôt venue du bassin d’aviron. La 10e médaille pour le Canada aux Jeux olympiques de Tokyo a été remportée jeudi par deux rameuses qui ont tout donné pour monter sur le podium, tandis que les nageuses n’ont pu offrir à Penny Oleksiak sa septième médaille olympique en carrière.

Caileigh Filmer et Hillary Janssens, deux Britanno-Colombiennes, ont donné tout ce qu’elles avaient à offrir sur le Canal de la forêt de la mer pour terminer l’épreuve de deux de pointe féminine sans barreurs en troisième place.

Grâce à un chrono de six minutes et 52,10 secondes, elles ont offert au Canada sa cinquième médaille de bronze à Tokyo. L’unifolié compte aussi deux médailles d’or et trois médailles d’argent.

« Nous devions utiliser toute notre forme physique dans les 1000 premiers mètres. Et pour la deuxième moitié de l’épreuve, nous devions ramer avec notre cœur. Je suis tellement fière », a souligné Filmer.

Cette médaille en aviron a toutefois été la seule remportée par la délégation canadienne lors du sixième jour des compétitions, alors qu’il a dû se contenter de trois quatrièmes places.

Quelques instants avant la course de Filmer et Janssens, le Canada aurait bien pu ajouter une autre médaille de bronze à sa récolte en aviron, mais la paire masculine formée de Conlin McCabe et Kai Langerfeld a été tout juste été coiffée à quelques mètres de l’arrivée au deux de pointe sans barreur.

L’unifolié a aussi terminé au pied du podium à la piscine, jeudi, là où il a connu tant de succès depuis le début des Jeux grâce à ses nageuses féminines.

Cette fois, l’équipe du relais 4 x 200 m style libre a été à court de miracles, mais ce n’est pas faute d’avoir tout essayé.

Malgré un record canadien de sept minutes et 43,77 secondes, Summer McIntosh, Rebecca Smith, Kayla Sanchez et Oleksiak ont dû se contenter de la quatrième place.

« Nous sommes évidemment déçues d’avoir raté le podium, mais nous savions que ce serait une course difficile, a avoué Oleksiak. Nous avons fait du mieux que nous le pouvions, et on ne peut pas en demander plus. Nous ne pouvons pas être déçues après un record canadien. »

Oleksiak aura l’occasion de se reprendre pour devenir l’athlète canadienne la plus médaillée aux Jeux olympiques lors du 100 m style libre, vendredi.

Puis, en fin de journée jeudi à Tokyo, Shady El-Nahas est passé bien près de procurer une troisième médaille à l’équipe nationale de judo, mais il s’est incliné dans le match pour la médaille de bronze chez les 100 kg devant le Portugais Jorge Fonseca.

« Je l’ai battu deux fois déjà : je savais quoi faire. Je pense que la pression m’a un peu affecté dans le dernier match », a reconnu El-Nahas.

Du côté des sports d’équipe, le Canada s’est relevé de belle façon au basketball féminin en signant un gain de 74-53 contre la Corée du Sud. Lors de son premier match, l’unifolié s’était incliné 72-68 devant la Serbie.

En rugby à sept, la quête des Canadiennes vers une autre médaille olympique a débuté à pleine vapeur avec une écrasante victoire de 33-0 contre le Brésil, mais l’équipe s’est buté à Fidji en soirée, s’inclinant 26-12.

En volleyball de plage, le duo formé par Sarah Pavan et Melissa Humana-Paredes s’est qualifié pour les huitièmes de finale signant une troisième victoire en autant de matchs, cette fois 2-0 contre le Japon.

L’autre duo canadien, composé de Brandie Wilkerson et Heather Bansley, disputait le troisième match de sa phase de groupes en fin de soirée contre les Brésiliennes.

Parmi les autres résultats, Drew Mechielsen a atteint les demi-finales en BMX sprint féminin. En escrime, le Canada s’est classé cinquième du tournoi féminin de fleuret par équipe. Au hockey sur gazon, l’unifolié s’est incliné 9-1 contre la Belgique. Au golf, Corey Conners et Mackenzie Hughes étaient à moins-2 après la première ronde.

En gymnastique, Brooklyn Moors a pris le 16e rang du concours multiple individuel. Ellie Black s'était qualifiée pour la finale, mais elle a dû déclarer forfait en raison d'une entorse à la cheville gauche subie à l'entraînement.

À voir en vidéo