Penny Oleksiak devient l'Olympienne d'été la plus décorée de l'histoire du Canada

La nageuse canadienne est devenue l'Olympienne d'été la plus décorée de l'histoire du pays, avec une sixième médaille à son actif. 
Photo: Martin Meissner Associated Press La nageuse canadienne est devenue l'Olympienne d'été la plus décorée de l'histoire du pays, avec une sixième médaille à son actif. 

À 16 ans, aux Jeux olympiques de Rio, Penny Oleksiak avait surpris tout le monde en gagnant quatre médailles. Cinq années plus tard, à Tokyo, la nageuse canadienne était attendue et elle a répondu à l'appel.

Oleksiak a remporté la médaille de bronze à l'épreuve de natation de 200 mètres style libre, sa deuxième aux Jeux olympiques de Tokyo, passant à l'histoire, mercredi.

Lorsque la grande nageuse de 21 ans a touché le muret pour arrêter le chrono à 1:54,70, elle est devenue l'olympienne d'été la plus décorée de l'histoire du Canada, obtenant une sixième médaille en carrière.

«C'est étrange, a affirmé Oleksiak après la course. C'est vraiment fou.»

Ce qui est plus fou, ou pas, c'est que le Canada a récolté une neuvième médaille depuis le début des Jeux et qu'elles ont toutes été remportées par une femme ou une équipe féminine.

Et Oleksiak ne s'est pas arrêtée là. Elle et Kayla Sanchez ont réussi à se qualifier pour les demi-finales au 100 mètres style libre. Kelsey Lauren Wog s'est qualifiée pour les demi-finales du 200 mètres brasse alors que Markus Thormeyer a fait de même au 200 mètres dos.

La délégation canadienne a gagné au moins une médaille pour une quatrième journée consécutive et elle aura l'occasion de poursuivre cette séquence, jeudi.

Le relais féminin du 4x200 mètres style libre a pris le quatrième rang des qualifications et passera à la finale de jeudi.
Autres disciplines

En aviron, trois embarcations canadiennes ont obtenu leur billet pour une finale, alors que le pays tente de faire oublier une désastreuse performance aux Jeux de Rio, en 2016.

L'Ontarien Conlin McCabe et le Britanno-Colombien Kai Langerfeld ont terminé au troisième rang de l'épreuve de deux de pointe.

Les meilleurs espoirs de médaille du Canada en aviron, les Britanno-Colombiennes Caileigh Filmer et Hillary Janssens, ont aussi pris le troisième échelon à l'épreuve féminine de deux de pointe.

Les deux paires participeront aux finales de jeudi, tandis que l'équipe féminine à huit rameuses s'est hissée en deuxième position du repêchage et participera à la finale de vendredi.

Le Canada a vu quelques-unes de ses équipes connaître du succès, mercredi, et certains de ses athlètes ont offert de superbes performances individuelles.

En water-polo, l'équipe féminine a rossé l'Afrique du Sud 21-1 pour signer sa première victoire du tournoi. En volleyball, l'équipe masculine a défait l'Iran en trois manches pour enregistrer elle aussi un premier triomphe.

«C'est principalement un match qui nous a permis de pratiquer notre système et de corriger les erreurs que nous avons fait dans le passé avant notre gros match contre les Pays-Bas», a indiqué la Montréalaise Axelle Crevier, au terme de la partie de water-polo.

Lors du contre-la-montre en cyclisme sur route, Leah Kirchmann s'est hissée en 12e place alors que la Québécoise Karol-Ann Canuel a suivi en 14e position. Du côté masculin, Hugo Houle a mené l'épreuve pendant près d'une heure et il a finalement terminé 13e.

En boxe féminine, chez les poids moyens, Tammara Thibeault a effectué une très belle entrée en scène en dominant son adversaire, la Kazakhe Nadezhda Ryabets, pour l'emporter par décision unanime.

«Elle a un style particulier, a noté Thibeault. Ça nous montre quels ajustements on doit apporter au prochain combat, peu importe quel adversaire sera devant moi.»

Le parcours olympique de la boxeuse Caroline Veyre s'est arrêté en quarts de finale chez les poids plumes. Celui des joueurs de tennis Félix Auger-Aliassime et Gabriela Dabrowski aussi, alors que le duo s'est incliné en double mixte contre les Grecs Stefanos Tsitsipas et Maria Sakkari.

En rugby à sept, l'équipe masculine a subi deux revers pour conclure son tournoi olympique au huitième échelon.

À voir en vidéo