Félix Auger-Aliassime est éliminé dès le 1er tour aux JO de Tokyo

Le Québécois classé neuvième raquette mondiale a offert une performance bien en deçà des attentes.
Photo: Tiziana Fabi Agence France-Presse Le Québécois classé neuvième raquette mondiale a offert une performance bien en deçà des attentes.

Félix Auger-Aliassime n’aura fait que passer aux Jeux olympiques de Tokyo, alors qu’il a été surpris 6-4, 7-6 (2) par l’Australien Max Purcell au premier tour, dimanche.

Le Québécois classé neuvième n’a jamais vraiment été dans le coup, sauf peut-être une séquence de trois jeux qui lui ont permis de passer d’un retard de 1-3 à une avance de 4-3 dans la deuxième manche.

Pour le reste, il a offert une performance bien en deçà des attentes.

Purcell, 190e raquette mondiale, ne devait pas jouer le simple à Tokyo. Il est venu remplacer à pied levé le Britannique double champion olympique en titre Andy Murray, qui s’est désisté en matinée. Murray souffre d’une blessure au quadriceps droit.

Dans un duel pourtant inégal sur papier, c’est l’Australien de 23 ans qui a mis la pression tout au long de cette rencontre. Auger-Aliassime, qui fêtera son 21e anniversaire le 8 août, n’a de son côté jamais trouvé son rythme.

Son jeu au service a été particulièrement problématique. Il n’a passé que 51 % de ses premières balles de service (42 en 82), en plus de commettre neuf doubles fautes au cours de cette rencontre.

Purcell a quant à lui été plus incisif, notamment au deuxième service, alors qu’il a placé ses deuxièmes balles à un rythme de 96 % (26 en 27). L’Australien a aussi concrétisé deux des cinq occasions de bris offertes par Auger-Aliassime, contre une sur cinq pour le Canadien.

Auger-Aliassime portera maintenant sa concentration sur le double mixte. Gabriela Dabrowski et lui entreront en action plus tard cette semaine.

Quant à Purcell, il attend le résultat du duel entre l’Allemand Dominik Koepfer et l’Argentin Facundo Bagnis.

À voir en vidéo