Pogacar dompte les Pyrénées et s’approche d’un 2e titre d’affilée au Tour de France

À moins d’une catastrophe, le cycliste âgé de 22 ans de l’équipe UAE Team Emirates devrait être couronné champion du Tour de France pour une deuxième année de suite.
Photo: Anne-Christine Poujoulat Agence France-Presse À moins d’une catastrophe, le cycliste âgé de 22 ans de l’équipe UAE Team Emirates devrait être couronné champion du Tour de France pour une deuxième année de suite.

Tadej Pogacar a gagné la dernière étape en montagnes du Tour de France, jeudi, pour s’approcher davantage d’un deuxième titre consécutif.

Le court périple dans les Pyrénées comprenait un éreintant enchaînement du col de Tourmalet et d’une montée brutale vers la station de ski Luz-Ardiden, deux classiques de la Grande Boucle.

Les principaux rivaux de Pogacar n’ont pu profiter de ce parcours impitoyable. Le champion en titre a largué un petit groupe de quatre coureurs avec environ un kilomètre à franchir. Après l’attaque d’Eric Mas, Pogacar a riposté et laissé dans son sillage Jonas Vingegaard et Richard Carapaz. Il a ainsi signé sa troisième victoire d’étape cette année, et sa deuxième consécutive en terrain montagneux.

L’Ontarien Michael Woods (Israel Start-Up Nation) a terminé en 41e place à 8:58 de Pogacar, tandis que les Québécois Hugo Houle (Astana) et Guillaume Boivin (Israel Start-Up Nation) ont suivi aux 55e et 83e échelons.

À moins d’une catastrophe, le cycliste âgé de 22 ans de l’équipe UAE Team Emirates devrait être couronné champion du Tour de France pour une deuxième année de suite, dimanche, sur les Champs-Élysées.

« C’est incroyable, c’est fou, a dit Pogacar. C’est un jeu pour moi depuis que j’ai commencé [ma carrière], et j’ai beaucoup de plaisir à y jouer. »

Avant la grande cérémonie, il reste toutefois une difficile étape à négocier — un contre-la-montre entre les vignobles bordelais qui doit être présenté samedi. Pogacar excelle dans cette spécialité, et il a d’ailleurs gagné le premier contre-la-montre du Tour de France cette année.

Pogacar dispose d’un impressionnant coussin de cinq minutes et 45 secondes devant Vingegaard au classement général. Carapaz est en troisième place, à 5:51.

« Il reste encore trois jours, mais ça regarde bien », a admis Pogacar.

Woods suit au 27e rang, devant Houle, 62e, et Boivin, 106e.

Une perquisition chez Bahrain Victorious

La journée a été assombrie par la nouvelle au sujet de l’équipe Bahrain Victorious, qui a reçu la visite des gendarmes français dans le cadre d’une enquête de dopage sportif, selon les représentants de la justice française et des policiers.

L’équipe a confirmé par voie de communiqué que les chambres d’hôtel des cyclistes avaient été perquisitionnées à Pau, dans le sud-ouest de la France.

Par voie de communiqué transmis à l’Associated Press, le bureau du procureur de Marseille a indiqué qu’une enquête préliminaire visant les membres de l’équipe avait été ouverte le 3 juillet « pour achat, transport, possession, importation d’une substance ou d’une méthode interdite par un athlète sans motif médical valable ».

Les représentants de la justice de Pau ont confirmé que « des gestes juridiques » avaient eu lieu à l’hôtel de l’équipe, sans offrir plus de détails.

Environ 25 agents de l’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique (OCLAESP) ont été impliqués dans la perquisition, selon les policiers.

« Nous avons été accueillis par plusieurs gendarmes français. Nous n’avons pas pu lire le mandat de perquisition, mais l’équipe a accepté la requête des gendarmes, a indiqué le directeur technique Vladimir Miholjevic. La perquisition a affecté le plan de récupération ainsi que le souper de nos coureurs, et en tant qu’équipe professionnelle le bien-être de nos athlètes est notre priorité. »

Avant l’étape de jeudi dans les Pyrénées, l’Espagnol Peio Bilbao était le meilleur cycliste de l’équipe au classement général, à près de 13 minutes du meneur du Tour de France, Tadej Pogacar.

Le meneur de l’équipe, Jack Haig, a chuté tôt dans la compétition et s’est fracturé la clavicule. Les sept autres cyclistes de l’équipe Bahrain Victorious sont toujours impliqués dans la Grande Boucle, et ils font très bien, avec deux victoires d’étape jusqu’ici.

Le Slovène Matej Mohoric a signé sa première victoire d’étape après une longue échappée lors de la septième manche du Tour de France, tandis que Dylan Teuns s’est signalé dans les Alpes françaises. De plus, Wouter Poels possède le maillot à pois remis au meilleur grimpeur de la Grande Boucle, devant Pogacar.

À voir en vidéo