La WBA suspend le boxeur québécois Jean Pascal pour six mois

Le titre de champion des mi-lourds détenu par Jean Pascal a été rendu vacant.
Photo: Ryan Remiorz Archives La Presse canadienne Le titre de champion des mi-lourds détenu par Jean Pascal a été rendu vacant.

La World Boxing Association (WBA) a retiré le statut de champion des mi-lourds à Jean Pascal et l’a suspendu pour six mois.

La sanction survient dans la foulée de tests de dépistage positifs à des substances interdites.

Pascal devait défendre son titre le 6 juin contre Badou Jack, alors classé 9e (il est maintenant 5e).

Cependant, le 14 mai, lors de tests menés par le programme de lutte au dopage de la WBA, via la VADA, les tests de Pascal ont révélé la présence d’épitrenbolone, de drostanolone et du métabolite de la drostabolone.

Le boxeur de 38 ans et son équipe ont été informés de la situation et ont eu l’option d’ouvrir le test « B », conformément aux règles de la WBA.

Comme indiqué dans la règle C.45, aucun boxeur qui a eu un résultat de test positif pour une substance interdite ne peut être classé, conserver un titre ou participer à un combat sanctionné par la WBA dans les six mois suivant le test.

Pour cette raison, le titre détenu par Pascal a été rendu vacant et le combattant sera soumis à des tests aléatoires, à ses frais, au cours de 2021. Ces derniers seront sous la direction du comité médical de la WBA et du comité des championnats de l’organisation.

Toute partie intéressée peut demander un réexamen de cette décision, en vertu des règles de la WBA.

Le 29 mai, Pascal, se disant « sous le choc et embarrassé », a réagi ainsi sur Twitter : « Jamais je n’aurais pris volontairement des substances illégales. J’ai toujours défendu l’importance de pratiquer une boxe “clean” et je la défendrai toujours.

« [Il] s’agit d’un incident isolé et je suis prêt à faire tout ce qu’il faut pour le prouver.

« Je sais fort bien que cette situation entache mon nom, peu importe ce que je pourrais dire. »

Pascal a livré son combat le plus récent le 28 décembre 2019 à Atlanta, battant Badou Jack par décision partagée.

À voir en vidéo