Wilfried Nancy savait ce que Mathieu Choinière apporterait

Mathieu Choinière a marqué l’unique filet du match — et son premier en carrière en MLS — dans une victoire de 1-0 du CF Montréal samedi.
Photo: Eduardo Munoz Alvarez Associated Press Mathieu Choinière a marqué l’unique filet du match — et son premier en carrière en MLS — dans une victoire de 1-0 du CF Montréal samedi.

Avant de sauter sur le terrain dans un rôle de titulaire face à l’Inter Miami CF samedi soir au New Jersey, Mathieu Choinière avait disputé 24 matchs en MLS depuis 2018, dont seulement 7 à titre de partant. Malgré le peu d’expérience de l’athlète de Saint-Alexandre, Wilfried Nancy savait très bien ce qu’il faisait en demandant ses services dès le début du match.

Les résultats ont été probants. Choinière a passé environ 80 minutes sur la pelouse du Red Bull Arena, il a été énergique sur le flanc droit pendant la première demie et il a marqué l’unique filet du match — et son premier en carrière en MLS — dans une victoire de 1-0 du CF Montréal.

Nancy savait ce qu’il faisait en nommant Choinière comme titulaire parce qu’il le connaît depuis un peu plus de dix ans.

« Ce n’est pas du flair, c’est de la réflexion par rapport à la façon dont on voulait les attaquer », a d’abord répondu Nancy lorsqu’il s’est fait demander ce qui l’avait poussé à lancer dans la mêlée un joueur qui n’avait participé qu’à deux matchs en 2021.

« On voulait une tactique différente et du coup, Mathieu, par rapport à son profil, a été le joueur que j’ai voulu utiliser parce que je savais qu’il pouvait nous apporter quelque chose », a ensuite expliqué l’entraîneur-chef du CF Montréal.

Selon Nancy, la prestation de Choinière samedi soir ne représente qu’un aperçu de son potentiel.

« Mathieu, c’est un joueur qui est capable de répéter des efforts. Physiquement, il a le coffre pour ça. Techniquement, c’est propre. Il a encore des choses à travailler, bien sûr. Tactiquement, il est capable de s’ajuster sur plusieurs plans, sur plusieurs animations. C’est ce qu’il a fait ce soir [samedi]. […] Ce que Mathieu a montré, c’est ce qu’il est capable de faire. Mais il peut encore mieux faire », a déclaré Nancy.

Malgré le peu d’occasions qui se sont présentées à lui jusqu’à maintenant en 2021, Choinière maintient une attitude positive et a l’impression d’aller dans la bonne direction.

« Je me vois avancer super bien. Je travaille fort à l’entraînement, je me donne à 100 pour cent. Après ça, je suis sûr que les occasions vont venir. Tout ce que je veux, c’est aider l’équipe, comme aujourd’hui [samedi] j’ai pu l’aider. On a pu avoir les trois points, et c’est tout ce qui importe. »

Peut-être, en fait, manquait-il quelque chose pour rendre la soirée de Choinière encore plus agréable : les sièges du stade Saputo, le public montréalais pour les occuper et surtout, ses proches, qui auraient pu voir ce premier but en personne.

« On est tous impatients de revenir à la maison et de jouer au stade Saputo », a déclaré Choinière.

« On revient bientôt, on vous attend tous au stade et on espère faire la même chose : gagner et animer la foule là-bas. »

Le Toronto FC congédie son entraîneur-chef

Le Toronto FC a congédié son entraîneur-chef, Chris Armas, dimanche. Armas, qui avait été embauché à l’aube de la saison 2021, n’aura donc dirigé la formation torontoise que pendant 11 parties. Les Reds croupissent au 27e et dernier rang du classement général de la MLS, et ils n’ont pas savouré la victoire à leurs 7 derniers matchs. Le TFC s’est incliné 7-1 samedi devant le D.C. United. Ce fut de toute évidence la goutte qui a fait déborder le vase. Les Torontois connaissent le deuxième pire début de saison de leur histoire. En 2012, ils avaient perdu leurs 9 premiers matchs et avaient dû patienter jusqu’à la 13e partie pour franchir le seuil des 5 points de classement (1-10-2). Cette séquence avait coûté le poste à Aron Winter, l’entraîneur-chef et directeur technique du TFC à l’époque.



À voir en vidéo