Félix Auger-Aliassime accède au 3e tour à Wimbledon

Félix Auger-Aliassime a vaincu le Suédois Mikael Ymer, 98e raquette au monde, en quatre sets de 6-4, 4-6, 7-6 (4) 6-1.
Photo: Glyn Kirk Agence France-Presse Félix Auger-Aliassime a vaincu le Suédois Mikael Ymer, 98e raquette au monde, en quatre sets de 6-4, 4-6, 7-6 (4) 6-1.

Le Québécois Félix Auger-Aliassime a atteint le troisième tour du tournoi de Wimbledon.

La 16e tête de série a défait le Suédois Mikael Ymer, 98e raquette au monde, en quatre sets de 6-4, 4-6, 7-6 (4) 6-1.

Auger-Aliassime, 19e au monde, a été excellent au service, réussissant 19 as contre aucun pour son adversaire, qui a commis trois doubles fautes. Le Québécois n’en a commis qu’une.

Il a aussi été efficace en retours de service, lui qui a inscrit quatre bris en cinq occasions, contre deux sur cinq pour Ymer.

Le Québécois a de plus remporté 80 pour cent des points disputés sur ses premières balles.

Au troisième tour, Auger-Aliassime fera face à un adversaire dangereux : l’Australien Nick Kyrgios.

Ils ont croisé le fer une seule fois : Auger-Aliassime a gagné en trois sets au Queen’s Club, il y a deux ans.

Kyrgios pointe maintenant au 60e rang mondial après avoir été classé aussi haut qu’au 13e échelon. Avant Wimbledon, le tennisman de 26 ans n’avait pas joué depuis février.

L’Ontarien Denis Shapovalov, 10e tête de série, sera également en action au troisième tour. Il fera face au Britannique et double champion de la compétition Andy Murray.

Les Canadiennes s’inclinent en double

Les Canadiennes Leylah Annie Fernandez et Gabriela Dabrowski ont vu leur parcours prendre fin dans le tableau du double féminin du tournoi de Wimbledon.

Même si elles ont remporté le premier set, Fernandez et sa partenaire russe Anastasia Potapova se sont inclinées 2-6, 6-3, 8-6 devant la paire classée 13e formée de l’Ukrainienne Nadiia Kichenok et de la Roumaine Raluca Olaru.

Dabrowski faisait quant à elle équipe avec la Française Caroline Garcia. Elles ont plié l’échine devant les Japonaises Shuko Aoyama et Ena Shibahara, têtes de série no 5, 6-4, 6-2.

À voir en vidéo