Canadien : Dominique Ducharme sera de retour pour le troisième match de la finale

L’entraîneur québécois est en confinement depuis le 18 juin en raison d’un contrôle positif à la COVID-19.
Photo: Paul Chiasson La Presse canadienne L’entraîneur québécois est en confinement depuis le 18 juin en raison d’un contrôle positif à la COVID-19.

Le Canadien devra attendre encore un peu avant de retrouver son pilote.

L’entraîneur-chef par intérim Dominique Ducharme sera de retour derrière le banc de la formation montréalaise seulement à compter du troisième match de la finale de la Coupe Stanley face au Lightning de Tampa Bay.

« J’essaie de ne pas trop y penser, a dit Ducharme en visioconférence, samedi. C’est comme regarder sa montre trop souvent, ça donne l’impression que le temps ne passe pas. J’essaie de rester occupé. Je regarde beaucoup de vidéos pour aider les gars à se préparer. »

L’entraîneur québécois est en confinement depuis le 18 juin en raison d’un contrôle positif à la COVID-19. Il se sera écoulé 14 jours quand il pourra retourner au travail, le 2 juillet.

Ducharme a subi un contrôle positif même s’il s’était écoulé plus de sept jours après qu’il eut reçu une deuxième dose de vaccin contre la COVID-19. Il a noté avoir été asymptomatique au cours de sa quarantaine.

En l’absence de Ducharme, l’entraîneur adjoint Luke Richardson a dirigé le banc du Canadien pendant les quatre dernières rencontres de la demi-finale face aux Golden Knights de Vegas.

Ducharme a vu sa troupe achever ses rivaux grâce à un but d’Artturi Lehkonen en prolongation lors de la sixième rencontre de la série, le jour de la Saint-Jean-Baptiste, jeudi.

« J’étais très content. D’abord pour nous joueurs, qui se battent depuis longtemps pour arriver jusque-là, a dit Ducharme. C’est certain que j’aurais aimé être sur place et pouvoir célébrer avec tout le monde. »

« J’espère pouvoir être là pour la grosse célébration à la fin. »

Le Canadien participe à la finale de la Coupe Stanley pour une première fois depuis son 24e et dernier triomphe en 1993. Le Lightning est le champion en titre. La série débutera lundi, à Tampa.

Travail à distance

Malgré son isolement, Ducharme a pu garder contact avec les entraîneurs et les joueurs grâce aux outils technologiques.

Ducharme a toujours aimé parler régulièrement à chacun de ses joueurs. Il a noté que c’était ce qui lui manquait le plus actuellement.

Pour ce qui est de la préparation, Ducharme a affirmé ne pas avoir trouvé de points négatifs majeurs. Après tout, la machine est bien huilée depuis que le Canadien a effacé un retard de 3-1 lors du premier tour face aux Maple Leafs de Toronto.

« On a pu voir la confiance grandir au sein du groupe, a souligné Ducharme. Maintenant, nos joueurs n’ont plus besoin de réfléchir. Ils ne font qu’exécuter, que jouer. C’était ça l’objectif. Nous voulions que les choses deviennent des automatismes. »

Ducharme suit les rencontres à la télévision et a l’occasion de partager son point de vue entre les périodes avec les entraîneurs.

« Je regarde les matchs avec ma copine. Je suis assez calme et j’observe comment nous jouons, ce qui se passe, a raconté Ducharme. Je pense à des petites choses que nous pourrions mieux faire ou que nous devons continuer à faire. Après la période, les entraîneurs m’appellent et nous parlons pendant une minute ou deux, comme nous le ferions en nous rencontrant dans notre bureau. »

« C’est comme si je faisais la révision vidéo du match en direct, a-t-il ajouté. J’ai l’occasion de voir les reprises et différents angles. Je fais mon possible pour aider les gars. »

La bonne nouvelle est que Ducharme n’aura plus qu’à suivre deux rencontres dans son salon avant de pouvoir retourner à son poste derrière le banc.

À voir en vidéo