Verstappen remporte le Grand Prix de France et creuse son avance sur Hamilton

Le pilote Max Verstappen a signé dimanche sa troisième victoire cette saison.
Photo: Nicolas Tucat Associated Press Le pilote Max Verstappen a signé dimanche sa troisième victoire cette saison.

La stratégie de Mercedes n’a pas tenu la route, dimanche, lors d’une course de Formule 1 plutôt monotone. Ce qui a souri à Max Verstappen.

Le pilote Red Bull a remporté le Grand Prix de Formule 1 de France et creusé du même coup l’écart en tête du championnat des pilotes.

Verstappen a signé sa troisième victoire cette saison, et sa 13e en carrière en F1, sous un ciel ensoleillé sur la Côte d’Azur.

Le Hollandais a devancé au fil d’arrivée du circuit Paul-Ricard le pilote Mercedes Lewis Hamilton par 2,904 secondes, tandis que son coéquipier chez Red Bull Sergio Perez a complété le podium.

Les choses avaient pourtant mal commencé pour Verstappen, qui s’était élancé de la position de tête sur la grille de départ.

Le pilote âgé de 23 ans a commis une erreur de pilotage à la sortie du premier virage, ce qui a ouvert la porte à son éternel rival, Hamilton. Le Britannique n’a pas hésité une seconde et s’est faufilé dans l’ouverture.

« Au départ, ça a été très difficile à cause du vent. Nous avons pris la décision d’effectuer deux arrêts aux puits, et heureusement ça a rapporté, mais il a fallu travailler très fort. Nous nous sommes battus (Hamilton et moi) pendant le reste de la course, donc je crois que ce sera comme ça jusqu’à la fin de la saison », a résumé Verstappen en entretien d’après-course.

Hamilton a alors fait le pari de rallier l’arrivée en effectuant un seul arrêt aux puits, au 19e tour, pour chausser des pneus durs. De son côté, Verstappen a effectué des arrêts aux 20e et 32e tours, terminant l’épreuve en gommes médiums.

La Mercedes de Hamilton a commencé à perdre de l’adhérence avec environ 10 tours à négocier, et Verstappen en a profité pour s’approcher progressivement de sa cible. Le pilote Red Bull est éventuellement parvenu à dépasser Hamilton, impuissant, avec un tour à faire, en route vers la victoire.

« Je suis satisfait du résultat, surtout après avoir connu une journée horrible vendredi, a dit Hamilton. Je n’avais plus de pneus vers la fin. Nous devrons nous retrousser les manches, et essayer d’identifier [ce qui nous manque] en ligne droite. Ça a été étonnant de voir mes pneus se dégrader aussi rapidement. »

En vertu de cette victoire, Verstappen a maintenant 131 points de classement, soit 12 points de plus que le champion du monde en titre. Perez, qui a gagné la dernière course en Azerbaïdjan, est troisième, à 84.

« Oui, elle [la stratégie] a fonctionné, car c’était difficile d’être à la traîne. Mais l’adhérence de la piste s’améliorait au fur et à mesure que la course progressait, et je suis parvenu à chauffer mes pneus arrière à la bonne température, donc j’ai pu atteindre le fil d’arrivée et ça a été payant. Ce fut une belle course, une belle course pour toute l’équipe », a confié le Mexicain, tout sourire.

Valtteri Bottas a abouti au pied du podium, devant le pilote McLaren Lando Norris.

Daniel Ricciardo (McLaren), Pierre Gasly (Alpha Tauri), Fernando Alonso (Alpine), Sebastian Vettel (Aston Martin) et Lance Stroll (Aston Martin) ont complété, dans l’ordre, le top 10.

« Les conditions de piste étaient périlleuses parce que le vent changeait de direction d’un tour à l’autre, et que les pneus se dégradaient rapidement pour tout le monde, a confié Stroll. Vers la fin de la course, beaucoup de pilotes éprouvaient de la difficulté à trouver de l’adhérence, ce qui m’a permis de finir en 10e place. »

« C’est bien que les deux voitures aient pu marquer des points, surtout après que je sois parti de la 19e position sur la grille de départ », a rappelé le pilote de Mont-Tremblant.

Pour sa part, le Torontois Nicholas Latifi s’est contenté du 18e rang au volant de sa Williams.

La F1 poursuivra sa séquence de trois courses en autant de week-ends au Grand Prix de Styrie, sur le circuit de Spielberg, du 25 au 27 juin.

À voir en vidéo