Novak Djokovic contre Rafael Nadal en demi-finales à Roland-Garros

Novak Djokovic et Rafael Nadal s'affronteront vendredi, en demi-finales à Roland-Garros.
Photo: Anne-Christine Poujalat et Christophe Archambault (AFP) / Photomontage Le Devoir Novak Djokovic et Rafael Nadal s'affronteront vendredi, en demi-finales à Roland-Garros.

Il y aura un affrontement de plus opposant Novak Djokovic à Rafael Nadal vendredi, à l’occasion d’une des demi-finales de Roland-Garros.

Dans un match brièvement stoppé par le couvre-feu, Djokovic a battu l’Italien Matteo Berrettini 6-3, 6-2, 6-7 (5) et 7-5, mercredi.

Le favori serbe a mérité les quatre bris du match et s’est limité à 19 fautes directes, 20 de moins que son rival.

Il a tout de même eu besoin de trois balles de match pour fermer les livres.

 

Djokovic a un dossier de 29-28 contre Nadal. Ce dernier l’a vaincu en finale parisienne l’année dernière, ainsi qu’à Rome le mois dernier.

« Nous nous connaissons bien, a dit Nadal, dont la fiche à Roland-Garros est 105-2. Tout peut arriver dans ce genre de matchs. »

Djokovic disputera une 40e demi-finale en Grand chelem.

En raison d’un couvre-feu imposé à 23h00 heure locale en lien à la pandémie, le match de Djokovic a été interrompu quand il menait 6-3, 6-2, 6-7 (5) et 3-2 face à Berrettini.

Les spectateurs devaient quitter à 22h45, mais plusieurs ne l’ont pas fait.

Certains ont même chanté des messages au sujet qu’ayant payé, ils allaient rester. Une partie du public huait les personnes qui s’en allaient.

Les joueurs ont quitté le court Philippe-Chatrier cinq minutes avant le couvre-feu. Environ 20 minutes plus tard, ils y sont retournés pour finir le match à huis clos.

Troisième tête de série, Nadal a concédé un premier set depuis le début du tournoi, mais il s’est tout de même qualifié pour les demi-finales pour la 14e fois de sa carrière.

’Rafa’, qui a remporté Roland-Garros 13 fois, a prévalu 6-3, 4-6, 6-4, 6-0 contre l’Argentin Diego Schwartzman, 10e tête de série.

L’Espagnol tirait de l’arrière 4-3 au troisième set, mais il a gagné neuf jeux consécutifs pour s’adjuger la victoire.

« C’était le bon moment pour le faire », a dit le Majorquin, au sujet de sa séquence irrésistible.

« Je n’ai pas commis beaucoup d’erreurs, a-t-il poursuivi. J’ai réussi beaucoup de coups gagnants. J’ai commencé à frapper les lignes avec mon coup droit. J’ai varié les angles. Je me suis mis à alterner avec mes coups droits en transversale. Mon retour s’est amélioré. Et je crois que mon service était beaucoup plus efficace. »

Schwartzman n’a pu qu’observer son adversaire sceller l’issue du match.

« C’est difficile pour tout le monde de jouer contre lui. Il est très à l’aise sur le court, a rappelé l’Argentin. Il trouvera toujours une façon d’avoir le dernier mot. »

L’autre demi-finale opposera le Grec Stefanos Tsitsipas (no 5) à l’Allemand Alexander Zverev (no 6).

Âgé de 35 ans, Nadal est à deux victoires d’éclipser la marque du plus grand nombre de titres de simple en Grand Chelem, un record partagé avec le Suisse Roger Federer.

En plus de ses 13 trophées à Roland-Garros — quatre de suite entre 2005 et 2008, cinq de suite entre 2010 et 2014, et quatre de plus depuis 2017 — le gaucher a décroché quatre titres aux Internationaux des États-Unis, deux à Wimbledon et un autre aux Internationaux d’Australie.

Une nouvelle championne sera couronnée

 

La Polonaise Iga Swiatek, championne à Roland-Garros en 2020, a plié l’échine 6-4, 6-4 devant Maria Sakkari, en quarts de finale.

La Grecque, 17e tête de série, a dit : « Je suis sans voix. C’est un rêve devenu réalité ».

Sakkari n’avait jamais franchi le quatrième tour dans un tournoi du Grand Chelem.

Swiatek a commencé le match sans avoir perdu le moindre set dans ce tournoi. Elle a demandé l’intervention d’une thérapeute après avoir accusé un déficit de 0-2 au deuxième set, et elle est retournée sur le terrain avec un bandage à la cuisse droite.

Jeudi, Sakkari aura rendez-vous avec Barbora Krejcikova, en demi-finale.

 

Krejcikova a accédé aux demi-finales d’un tournoi du Grand Chelem pour la première fois de sa carrière, battant Coco Gauff 7-6 (6), 6-3.

Gauff a pris les devants 3-0, puis 5-3, et elle a obtenu cinq balles de manches. Elle n’a toutefois pu en convertir une seule.

Krejcikova en a profité, et elle a soutiré la manche après s’être adjugé les quatre derniers points du bris d’égalité de la première manche. Elle a ensuite engrangé 15 points consécutifs, pour rapidement se forger une avance de 5-0.

Il s’agissait de la victoire la plus importante de sa carrière, et elle n’a pas été facile à obtenir : Krejcikova a nécessité six balles de match.

Krejcikova, une Tchèque de 25 ans qui a gagné deux titres majeurs en double, pointe au 33e rang mondial. Elle connaît une série de 10 gains.

Elle a freiné à neuf la série de victoires de Gauff, 24e tête de série et la plus jeune joueuse à avoir pris part aux quarts de finale à Roland-Garros depuis 2006, à 17 ans.

L’autre demi-finale opposera la Russe Anastasia Pavlyuchenkova à la Slovène Tamara Zidansek.

À voir en vidéo