Serena Williams évincée au quatrième tour des Internationaux de France

Serena Williams n’a pas gagné de titre majeur depuis 2017. Elle présentait jusqu’ici une fiche de 13-0 en carrière contre des représentantes du Kazakhstan.
Photo: Anne-Christine Poujoulat Agence France-Presse Serena Williams n’a pas gagné de titre majeur depuis 2017. Elle présentait jusqu’ici une fiche de 13-0 en carrière contre des représentantes du Kazakhstan.

Serena Williams a baissé pavillon 6-3, 7-5 contre la Kazakhe Elena Rybakina au quatrième tour des Internationaux de tennis de France, dimanche.

L’Américaine âgée de 39 ans, qui convoitait un 24e titre du Grand Chelem en carrière, a plié bagage après une heure et 17 minutes de jeu seulement sur la terre battue du stade Philippe-Chatrier.

La Kazakhe, 21e tête de série, n’avait jamais accédé au quatrième tour d’un tournoi majeur en carrière. La joueuse âgée de seulement 21 ans n’a toujours pas concédé le moindre set dans ce tournoi.

Williams a pris part au tournoi de Roland-Garros pour la première fois en 1998, soit un an avant la naissance de Rybakina.

« Quand j’étais petite, je regardais ses matchs à la télé. Elle a gagné tellement de tournois du Grand Chelem », a mentionné Rybakina.

Cette dernière a ravi le service de l’Américaine lors de l’avant-dernier jeu de la deuxième manche, avant de calmement servir pour le match.

« Je vais que son service allait être difficile à retourner. Elle est puissante, mais j’étais prête, a observé Rybakina. Après quelques points, je me sentais à l’aise. »

Williams n’a pas gagné de titre majeur depuis 2017. Elle présentait jusqu’ici une fiche de 13-0 en carrière contre des représentantes du Kazakhstan.

« Je suis si près. Ça se joue à un point ici et un point là. Ça pourrait changer tout le cours du match, a déclaré Williams. Je ne gagne pas ces points. »

Rybakina aura rendez-vous en quarts de finale avec Anastasia Pavlyuchenkova, qui a défait la Biélorusse Victoria Azarenka 5-7, 6-3, 6-2.

La Russe âgée de 29 ans a déjà atteint les quarts de finale aux Internationaux d’Australie et à Wimbledon, mais ne s’est jamais retrouvée dans le carré d’as d’un tournoi majeur en carrière.

Azarenka, l’ex-no 1 mondiale, a préservé deux balles de bris avant de s’adjuger le premier set, à l’occasion d’une journée ensoleillée sur le court Philippe-Chatrier.

La Biélorusse a haussé le ton à un certain moment dans le match : elle a écopé d’une pénalité pour avoir mis trop de temps à mettre la balle en jeu lors du troisième jeu de la manche ultime. Cette sanction a été imposée à Azarenka au moment où le vent s’est levé sur le terrain.

Zidansek marque l’histoire

Plus tôt dans la journée, Tamara Zidansek est devenue la première Slovène à atteindre les quarts de finale d’un tournoi majeur, dimanche, après avoir vaincu la Roumaine Sorana Cirstea 7-6 (4), 6-1.

Zidansek s’est agenouillée et a placé ses mains devant son visage après avoir converti sa première balle de match avec un coup droit gagnant.

Avant le début du tournoi, Zidansek, qui est âgée de 23 ans, n’avait jamais pris la mesure d’une joueuse du top-10 mondial.

Son meilleur résultat précédent en tournoi du Grand Chelem fut un match de deuxième tour, aux Internationaux d’Australie et à Wimbledon. Elle s’était inclinée à deux reprises au premier tour des Internationaux de France.

Le meilleur résultat précédent d’une joueuse slovène appartenait à Katarina Srebotnik, qui s’était retrouvée au quatrième tour de Roland-Garros et des Internationaux des États-Unis.

D’autre part, l’Espagnole Paula Badosa s’est qualifiée pour les quarts de finale pour la première fois de sa carrière après avoir battu la 20e tête de série Marketa Vondrousova 6-4, 3-6, 6-2.

En double, les Canadiennes Leylah Annie Fernandez et Gabriela Dabrowski ont plié l’échine 6-3, 3-6 et 6-3 au troisième tour devant les Tchèques Katerina Siniakova et Barbora Krejcikova, deuxièmes têtes de série du tournoi.

À voir en vidéo