Ottawa offre une exemption aux clubs de la LNH qui franchissent la frontière

Les Canadiens de Montréal ont passé au 2e tour des séries éliminatoires et devront affronter les Jets de Winnipeg. 
Photo: John Woods La Presse canadienne Les Canadiens de Montréal ont passé au 2e tour des séries éliminatoires et devront affronter les Jets de Winnipeg. 

Le gouvernement du Canada a indiqué avoir accordé une exemption aux clubs de la LNH qui doivent franchir la frontière canado-américaine pour les séries éliminatoires de la Coupe Stanley, sans devoir se soumettre à la quarantaine obligatoire de 14 jours lors du retour au pays.

C’est ce qu’a affirmé le ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté du Canada, Marco Mendicino, dans un gazouillis diffusé sur Twitter dimanche après-midi.

 

Le Canadien de Montréal mène présentement la série finale de la section Nord 2-0 contre les Jets de Winnipeg. L’équipe gagnante de cette série affrontera ensuite obligatoirement un club américain.

Ce sera la première fois que des clubs de la ligue franchiront la frontière canado-américaine de manière routinière depuis le début de la pandémie de coronavirus, en mars 2020.

L’été dernier, la LNH avait conclu sa saison dans des bulles élaborées à Toronto et Edmonton, et tous les clubs américains avaient franchi la frontière une seule fois avant leur élimination — ou couronnement, dans le cas du Lightning de Tampa Bay.

Les membres du personnel de la LNH avaient reçu une exemption spéciale du gouvernement canadien à la date limite des transactions en avril, limitant la période de quarantaine obligatoire des joueurs qui arrivaient en sol canadien à seulement sept jours — plutôt que 14. Les attaquants Cole Caufield et Eric Staal en ont notamment profité, avant de rejoindre le Bleu-blanc-rouge.

À voir en vidéo