Les Sabres de Buffalo gagnent la loterie de la LNH en vue du prochain repêchage

Une vue générale de l'intérieur du KeyBank Center, domicile des Buffalo Sabres.
Photo: Kevin Hoffman / Getty Images / Agence France-Presse Une vue générale de l'intérieur du KeyBank Center, domicile des Buffalo Sabres.

Les Sabres de Buffalo ont remporté la loterie de la LNH, mercredi soir, et sélectionneront au premier rang du prochain repêchage.

Les Sabres ont montré la pire fiche de la LNH cette saison (15-34-7) et ils détenaient les meilleures probabilités de gagner la loterie (16,6 pour cent). La formation de Buffalo parlera en premier pour la quatrième fois de son histoire.

Les Sabres avaient également remporté la loterie en 2018, après avoir terminé à la 31e et dernière place du classement général. Avec le premier choix, ils avaient sélectionné le défenseur Rasmus Dahlin.

« C’est un très grand moment pour notre équipe. Évidemment, ce fut une année difficile, a affirmé le directeur général des Sabres, Kevyn Adams. Nous sommes très excités et nous sommes fiers d’avoir cette sélection. C’est un pas dans la bonne direction. »

Les Sabres reviennent d’une saison désastreuse au cours de laquelle ils ont congédié leur entraîneur-chef Ralph Krueger et ils ont connu une séquence de 18 revers. L’équipe a raté les séries pour une 10e fois consécutive, égalant un record de la LNH.

La première ronde du repêchage aura lieu le 23 juillet. Les six rondes suivantes se tiendront le 24 juillet. Tout le processus se fera en ligne.

Le Kraken de Seattle, la 32e équipe de la LNH qui fera son entrée en 2021-22, a lui aussi obtenu une combinaison payante, ce qui a fait grimper l’équipe du troisième au deuxième rang.

Tout comme les Golden Knights de Vegas en 2017, le Kraken avait reçu les troisièmes meilleures probabilités (10,3 pour cent), à égalité avec les Devils du New Jersey. La troupe du Nevada avait toutefois glissé au sixième rang au terme de la loterie.

Les Ducks d’Anaheim, qui possédaient les deuxièmes meilleures probabilités de remporter la loterie (12,1 pour cent), ont glissé au troisième échelon.

Aucune autre équipe à avoir participé à cette loterie n’a changé son rang de sélection.

Les Coyotes de l’Arizona ont fait partie de la loterie, mais ils ont perdu leur choix de première ronde pour avoir enfreint la politique de la LNH en matière d’évaluation des espoirs en effectuant des tests de conditionnement physique auprès de joueurs admissibles au repêchage. Les Coyotes ont également dû renoncer à leur choix de deuxième ronde au repêchage de 2020.

Le défenseur Owen Power, qui a passé la dernière saison avec les Wolverines de l’Université du Michigan, est le meilleur espoir nord-américain selon la Centrale de recrutement de la LNH. William Eklund, un attaquant suédois, est considéré comme le meilleur espoir européen.

À voir en vidéo