En bref - Des Roumains voudraient acheter InterBox

Éric Lucas ne serait plus le seul acheteur intéressé à prendre le contrôle d'InterBox.

Un quotidien montréalais rapporte dans son édition d'hier qu'un groupe d'hommes d'affaires de la Roumanie, représenté par un avocat de Montréal, vient de présenter une offre partielle qui sera bientôt suivie d'une offre beaucoup plus étoffée visant à acheter la compagnie en faillite. Cette proposition serait supérieure à celle de l'ex-champion mondial Éric Lucas qui avait annoncé, le 12 juillet dernier, son intention d'acheter InterBox. Les créanciers d'InterBox ont déjà accepté l'offre de Lucas, mais elle n'a pas encore été approuvée par un juge et d'ici là, les créanciers pourraient recevoir la proposition du clan roumain.