Athènes se fera belle et propre, affirme le maire Bakoyannis

Athènes — La mairie d'Athènes s'est dotée de 500 nouvelles bennes pour la collecte des ordures, d'une capacité quatre fois plus importante, pour assurer une ville «propre» pendant les Jeux olympiques qui s'ouvrent le 13 août, a indiqué hier la mairie dans un communiqué.

En outre, grâce au plan «Alliance propre», lancé en 2004 et doté d'un budget de 34 millions d'euros (environ 55 millions $CAN), 120 bennes et 235 véhicules destinés à nettoyer les rues, les trottoirs et les places doivent sillonner la capitale, selon le communiqué.

«Les employés de la mairie vont effectuer un grand effort pour qu'Athènes reste propre 24 heures sur 24 pour les habitants et les visiteurs afin que son image, qui sera diffusée dans le monde entier, soit la meilleure publicité pour le pays», a assuré la mairie.

Par ailleurs, les employés de la mairie se sont dotés d'uniformes neufs, blancs et orange, selon le communiqué.

La maire d'Athènes Dora Bakoyannis, qui a participé hier à une réunion interministérielle sur les Jeux, s'est déclarée «très optimiste» pour le succès des JO et a remercié les citoyens, et notamment les Athéniens, pour leur contribution et pour avoir suivi «les consignes» données.

«Athènes est prête», a déclaré la maire à l'issue de cette réunion en indiquant que les problèmes en suspens étaient «très peu nombreux».

En janvier, Mme Bakoyannis avait pris une série de mesures urgentes pour améliorer le système de gestion des ordures de la ville qui ne dispose que d'une seule décharge. Les éboueurs d'Athènes s'étaient mis en grève à plusieurs reprises en 2003, revendiquant des allègements fiscaux et la hausse du nombre de salariés.