Les sports d’équipe de retour en juin

La ministre déléguée à l'Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest, a annoncé jeudi un plan de déconfinement relatif au sport dans la province.
Photo: Jacques Boissinot Archives La Presse canadienne La ministre déléguée à l'Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest, a annoncé jeudi un plan de déconfinement relatif au sport dans la province.

Les activités sportives extérieures seront permises en groupe de 25 personnes dès le 11 juin au Québec. Des contacts brefs seront également permis entre les joueurs de soccer, de baseball ou de volleyball dès le passage en zone jaune, ce qui devrait se faire à la mi-juin pour la plupart des régions de la province.

« On s’en vient vraiment vers une certaine normalité », s’est réjouie la ministre responsable du Sport, Isabelle Charest, lors de la présentation de ces nouveaux assouplissements, jeudi.

Le 25 juin verra ensuite le retour des événements extérieurs de grande envergure. En zones rouge et orange, cela comprend seulement les sports sans contact, comme la gymnastique ou le lancer de poids.

Le gouvernement s’attend toutefois à ce que la plupart des régions deviennent vertes d’ici là. « Il sera possible d’organiser des compétitions et des tournois et il sera également permis d’accueillir des spectateurs », a précisé Mme Charest.

Les activités intérieures nécessitant des contacts brefs pourront aussi reprendre à cette date en zone verte avec un maximum de 25 participants, sans compter les spectateurs. Cela comprend, entre autres, les sports de combat, qui seront permis exceptionnellement.

Les parents pourront aussi assister aux parties sportives de leurs enfants, mais le nombre de spectateurs sera limité en fonction de la situation. « On parle de 50 spectateurs sur un plateau » extérieur, avec des places assignées. À l’intérieur, en zone verte, ce nombre sera réduit à 25, a expliqué la ministre caquiste.

Mme Charest a aussi affirmé que « la majorité des installations sportives et récréatives intérieures […] pourront rouvrir leurs portes dès le palier orange », avec l’obligation de porter un couvre-visage pour tous les usagers. Dans tous les cas, les activités devront encore être supervisées par un responsable du respect des consignes sanitaires.

Ces nouveaux assouplissements, décidés en collaboration avec la Santé publique, pourront être mis en place « si, et seulement si, la situation épidémiologique continue de s’améliorer », a cependant prévenu Isabelle Charest.

De son côté, le conseiller médical stratégique adjoint à la direction de la Santé publique, le Dr Erik Litvak, a souligné l’importance de la vaccination pour permettre un retour à la normale dans le monde sportif. « On a absolument besoin que tout le monde cet été aille chercher sa deuxième dose de vaccin », a-t-il martelé, rappelant qu’à l’automne, avec le retour à l’école et la reprise des activités, les contacts interpersonnels vont se multiplier.

Le premier ministre François Legault a présenté il y a un peu plus d’une semaine son plan de déconfinement du Québec, qui prévoit la levée du couvre-feu, les déplacements sans contraintes à travers la province et la possibilité de casser la croûte sur la terrasse d’un restaurant.



À voir en vidéo