cache information close 

Des Expos d’attaque

Miami — Les Expos jouent mieux depuis quelque temps et le réveil de l’attaque en est la principale raison.

«C’est à l’attaque que nous nous sommes le plus améliorés, a signalé Frank Robinson. Nous plaçons beaucoup de coureurs sur les buts et nous avons plus d’occasions de marquer.
«De plus, tous contribuent à l’attaque et si ça continue de la sorte, ça ira bien.»
Les Expos ont marqué une moyenne de 5,1 points par match depuis la pause du match des étoiles alors qu’ils n’avaient inscrit qu’une moyenne de 3,3 par match durant la première moitié de la saison.
Il n’est pas surprenant avec une telle production à l’attaque qu’ils aient remporté huit de leurs 10 derniers matchs et ils pourraient éviter une saison de 100 défaites. Ils totalisent 87 points en 17 matchs depuis la pause du match des étoiles alors que lors de la première moitié, ils n’avaient inscrit leur 87e point qu’à leur 35e match. «Espérons que Chavez et Vidro vont continuer et que les lanceurs vont tenir le coup», a dit Robinson, ajoutant que sa principale préoccupation est la santé de son équipe.
Les Expos ont perdu les services de Zach Day pour une période de quatre à six semaines, dimanche, en raison d’une fracture du majeur de la main droite tandis que quelques joueurs ne sont pas à 100 % traînant des blessures mineures.
Chavez est incommodé par une tendinite à l’épaule gauche mais il a tout de même réussi au moins un coup sûr dans 13 de ses 14 derniers matchs, conservant une moyenne de .361 (22-en-61).
Durant cette séquence, Chavez a réussi cinq doubles, trois triples, un circuit et a compter neuf points.
«Par rapport à l’an dernier, c’est le joueur le plus amélioré», a estimé Robinson. Chavez a haussé sa moyenne à .295 et il a déjà réussi cinq triples, dont quatre en juillet, alors que l’an passé, il a frappé pour .251.
Samedi, il a exécuté à la perfection le court-et-frappe, poussant un tir du droitier A.J. Burnett du côté gauche de l’avant-champ à la position laissée vacante par le joueur d’arrêt-court des Marlins, Alex Gonzalez.
«Il a fait beaucoup de chemin mais il en a encore à faire», a nuancé Robinson qui, d’ailleurs, avait préféré Peter Bergeron à Chavez pour entreprendre la saison au champ centre.
Chavez a conservé une moyenne de .337 en juillet alors qu’il a obtenu neuf buts sur balles pour maintenir une moyenne de présences sur les buts de .391.
Il est plus patient au bâton, ce qui lui rapporte des dividendes, et il est aussi plus audacieux, n’ayant pas hésité à tenter des coups filés dans l’espoir de surprendre la défensive de l’adversaire.
Pour sa part, Jose Vidro est ennuyé par une élongation musculaire à la cuisse qui l’a tenu à l’écart pendant un total de huit matchs en juillet.
Sa moyenne a légèrement glissé à .287 mais il a continué d’obtenir des coups sûrs importants au troisième rang du rôle des frappeurs.
Il faut dire que Vidro a été aidé par le fait que Tony Batista, qui le suit dans le rôle, est à son mieux depuis un mois.
Batista a produit 26 points en juillet alors qu’il a conservé une moyenne de .292. Quinze de ses 33 coups sûrs en juillet ont été des coups de plus d’un but et le joueur de troisième but totalise 61 points produits, un sommet dans l’équipe. «Il a été fantastique au cours du dernier mois, a dit Robinson. Il a obtenu beaucoup de points produits avec des coureurs en position de compter.