Les partisans du CF Montréal devront être patients

L’arrière droit Zachary Brault-Guillard, à gauche, et l'attaquant Jurgen Locadia, lors du match contre le FC Cincinnati, samedi à Fort Lauderdale.
Photo: Wilfredo Lee Associated Press L’arrière droit Zachary Brault-Guillard, à gauche, et l'attaquant Jurgen Locadia, lors du match contre le FC Cincinnati, samedi à Fort Lauderdale.

Les partisans n’aiment jamais se faire dire d’être patients. Pourtant, c’est un peu ce que leur demandent les joueurs du CF Montréal présentement.

Après deux défaites consécutives et trois à leurs quatre dernières sorties, les joueurs de Wilfried Nancy n’ont rien fait pour leur mettre un sourire aux lèvres. Mais les joueurs assurent que cette phase d’apprentissage rapportera.

« Nous n’avons pas vraiment de réponses présentement. On doit apprendre à terminer nos matchs et être intelligents, a dit le défenseur Joel Waterman. J’ai trouvé que nous avions joué un bon match à Atlanta, mais ils ont marqué [à la fin]. Contre Cincinnati, on a donné deux buts sur jeu arrêté. »

Devant les journalistes, il a également noté que le CF Montréal est « une jeune équipe » et que « plusieurs gars n’ont pas joué ce genre de matchs encore ». « C’est vrai que nous apprenons de ça. On ne veut toutefois pas en faire une habitude. […] Il faut être patient. Je sais que les fans ne veulent pas entendre ça, mais nous aimons la façon dont nous jouons et nous serons de retour sur le chemin de la victoire bientôt », a ajouté Waterman.

Match important

L’arrière droit Zachary Brault-Guillard a aussi parlé du manque de finition dont est atteint le CF Montréal et de l’attitude à adopter, selon lui. « C’est à nous de bien faire, d’imposer notre rythme et d’avoir l’instinct du tueur […] C’est ce qui nous a fait défaut contre Cincinnati. »

« J’aime notre style présentement, on joue du bon soccer, on a de bonnes tactiques. On a les bons effectifs en place, mais ça va prendre du temps. J’ai confiance en notre personnel et notre style de jeu. Il faut être patient : les résultats viendront », a renchéri Joel Waterman.

À ce compte, le match de samedi contre le Fire de Chicago — avant une pause de trois semaines — gagne en importance. L’équipe ne voudra pas garder un souvenir amer d’une autre bonne performance gaspillée. « Il va être très important alors qu’on a laissé pas mal de points derrière nous », a concédé Zachary Brault-Guillard.

Une victoire contre le Fire pourrait grandement aider la cause du CF Montréal : le classement est si serré dans l’Est que trois points pourraient bien propulser le club jusqu’à une égalité en troisième place. A contrario, une contre-performance pourrait aussi le faire glisser au-delà du septième et dernier rang « payant ».

C’est à nous de bien faire, d’imposer notre rythme et d’avoir l’instinct du tueur

Qu’à cela ne tienne, Joel Waterman voit beaucoup de positif dans le jeu du CF Montréal (2-3-2) qui, malgré sa mauvaise séquence, se maintient toujours parmi les équipes qui participeraient aux séries de la MLS dans l’Est. « Je ne pense pas que nous performions en deçà des attentes », a-t-il affirmé, avant d’ajouter : « nous sommes en train de bâtir quelque chose. Les gars jouent bien, nous sommes compétitifs […] On peut voir dans notre jeu qu’on s’en va dans la bonne direction. »

Retour vers Montréal ?

Waterman et Brault-Guillard pourraient être retenus par John Herdman au sein de l’équipe canadienne, mais les deux hommes ne connaissaient pas encore les plans du sélectionneur au moment de rencontrer les médias montréalais, mardi après-midi. Une chose est certaine : quelques joueurs du CF Montréal pourraient bien profiter de la pause de trois semaines pour rentrer à la maison.

« Nous en avons discuté en équipe. Les joueurs qui auront besoin de revenir vers Montréal le feront, et ceux qui devront rentrer à la maison aussi, a indiqué Waterman. Tout le monde respectera évidemment les règles sanitaires en place. […] Nous avons un bon groupe de gars qui resteront en Floride. Et quand il sera temps de retourner au travail, tout le monde sera là. »

À voir en vidéo