Masters de tennis du Canada - Federer a raison de Roddick

Federer s’est retrouvé hier avec un dossier à vie de 7-1 contre Roddick.
Photo: Agence Reuters Federer s’est retrouvé hier avec un dossier à vie de 7-1 contre Roddick.

Toronto — La domination de Roger Federer sur son rival Andy Roddick s'est poursuivie, hier, à l'occasion de la finale du Masters de tennis du Canada.

Le joueur no 1 au classement mondial a défait le jeune Américain 7-5, 6-3 pour s'emparer du titre canadien.

La victoire était une 23e d'affilée pour Federer, qui s'est retrouvé avec un dossier à vie de 7-1 contre Roddick.

«Andy, désolé que tu n'aies pas gagné une autre finale, a déclaré Roger Federer. Mais je suis certain qu'au cours des prochaines années, nous allons disputer plusieurs grands matchs et tu vas en remporter ta juste part.»

Roddick, qui occupe présentement le deuxième rang mondial, avait défait Federer en demi-finale l'an dernier au Masters du Canada, et il avait ensuite remporté le tournoi. Mais depuis ce temps, Roddick a une fiche de 0-3 contre le Suisse, y compris une défaite en quatre sets à l'occasion de la finale de Wimbledon. «J'aimerais féliciter Roger, a dit Roddick. Tu deviens décidément de plus en plus agaçant.»

Federer a certes été le joueur le plus solide du match, disputé par une journée ensoleillée devant plus de 12 000 spectateurs sur le court central du nouveau Centre Rexall. Roddick s'est souvent présenté au filet dans le but de tenter de dicter le ton de l'affrontement, mais Federer a répliqué avec de solides retours et passings.

«Je pense avoir bien joué quand il y avait de gros points, a avancé Roddick. Mais il a simplement réussi d'excellents coups.»

Federer, qui n'a perdu qu'un seul set au cours du tournoi, a amorcé la finale d'hier de façon beaucoup plus convaincante qu'il ne l'avait fait contre le Suédois Thomas Johansson en demi-finale, samedi. Dans cette rencontre, Federer avait eu l'air chancelant et avait raté plusieurs coups.

Mais ça n'a pas été le cas hier, alors que Federer a remporté un troisième tournoi consécutif et son huitième de l'année. Sa séquence de 23 matchs remportés d'affilée est la plus longue chez les hommes depuis que Pete Sampras avait aligné 24 victoires il y a cinq ans.

Bien que Roddick ait la réputation d'avoir un service canon, c'est Federer qui a dominé avec un total non-officiel de 14 as, comparé à seulement quatre pour l'Américain.

La Classique Acura à Lindsay Davenport

Lindsay Davenport a vaincu la championne de Roland-Garros Anastasia Myskina 6-1 et 6-1, hier, pour remporter la Classique Acura et gagner un 14e match consécutif.

Elle a aussi répété son triplé californien de 1998, où elle avait également triomphé lors des tournois de Stanford, Carlsbad et Los Angeles.

«J'ai l'impression de mériter complètement tout ce qui m'est arrivé, a dit Davenport. Je me suis prouvé beaucoup de choses dans les trois dernières semaines.»

Au fil de ses trois plus récents triomphes, Davenport a défait Venus Williams à deux reprises et a aussi vaincu la soeur de cette dernière, Serena. Il s'agissait de ses premières victoires contre ces deux joueuses en quatre ans.

Davenport n'a eu besoin que de 48 minutes face à Myskina pour mettre la main sur son cinquième titre de l'année. L'Américaine a gagné 83 pour cent des points disputés à la suite de ses premiers services.

Myskina, troisième tête de série, était visiblement fatiguée à la suite d'un gain de 6-2, 6-7 (4) et 7-6 (15) en demi-finale contre Vera Zvonareva, 12 heures plus tôt. Elle a commis 16 erreurs non provoquées.