Omnium de Montréal - Woodard se hisse au premier rang

Grâce à six birdies, dont quatre au fil des cinq premiers trous, hier, l'Américain Stephen Woodard s'est hissé au premier rang à mi-chemin de la journée initiale de l'Omnium de Montréal, disputé sur le parcours sud du club de golf de l'île de Montréal.

Woodard, qui est originaire de Charlotte en Caroline du Nord, a ramené une carte de 67, trois coups sous la normale, et il détenait une avance d'un coup sur l'Australien Craig Scott, l'Argentin Marcelo Soria et l'Américain Ron Won.

Le Québécois Craig Matthew faisait partie d'un groupe de quatre joueurs accusant deux coups de retard sur le meneur.

Matthew, qui connaît une année de misère de son propre aveu, trônerait peut-être au sommet du classement s'il n'avait pas commis trois bogeys sur ses quatre derniers trous. Néanmoins, il pouvait se targuer d'être le meilleur Canadien jusqu'alors.

Dave Lévesque, de Québec, n'a pas connu le succès escompté sur les verts, mais il a quand même joué 71, un coup au-dessus de la normale.

Mais pour d'autres Québécois, la première ronde a pris l'allure d'un chemin de croix.

Éric Landreville de Belle-Vue a présenté un score de 74, Rémi Bouchard, de Candiac, et le Montréalais Stéphane Talbot, qui vit maintenant au Maroc, ont dû se contenter de rondes de 75, tandis que Yvan Beauchemin, de Balmoral, a inscrit un score de 76.

Sébastien Levasseur, de Pointe-du-Lac, a signé une carte de 78 pendant que Denis Roy, de Charlesbourg, jouait 79. Jean-Louis Lamarre, Kevin Senécal, Carlo Blanchard, Marc Girouard et Greg Cuthill prenaient le départ en début d'après-midi.

À l'issue de la journée de vendredi, les 60 meilleurs joueurs et tous ceux à égalité au 60e rang se qualifieront pour les deux dernières rondes.

Ce tournoi, inscrit à l'horaire du Circuit canadien, est doté d'une bourse globale de 150 000 $. Le gagnant empochera 24 000 $.