Masters de tennis du Canada - Agassi, l'ombre de lui-même

Andre Agassi avait beau se démener, hier, il a été assommé par l’Autrichien Juergen Melzer, 6-3,6-3 en une heure.
Photo: Agence Reuters Andre Agassi avait beau se démener, hier, il a été assommé par l’Autrichien Juergen Melzer, 6-3,6-3 en une heure.

Toronto — Le Suisse Roger Federer a poursuivi sa marche victorieuse en disposant en deux sets du Suédois Robin Soderling tandis que l'Américain Andre Agassi était étrillé en deux manches par l'Autrichien Juergen Melzer, hier, au Masters de tennis de Toronto.

Federer (22 ans), N01 mondial, n'a consacré que 64 minutes à Soderling, le vainqueur de Wimbledon, bouclant la partie sur son 13e ace.

«Le gain de la première manche m'a mis en confiance, a commenté le Suisse. Je pense que son niveau de jeu a baissé un peu dans le 2e set. Tout est passé alors très vite. J'ai mieux joué les points importants ce qui fit la différence.»

Federer possède désormais un palmarès 2004 riche de 53 matches gagnés (4 défaites) dont 27 victoires sur ses 28 derniers matches.

Melzer, lui, a assommé Agassi 6-3, 6-3 en une heure seulement. L'Américain a reconnu qu'il était bien en deçà de son niveau, refusant toutefois de prendre pour excuse la blessure à la hanche qui l'a privé de Wimbledon mais aussi du tournoi d'Indianapolis la semaine dernière.

«Il était à l'aise et je ne l'étais pas», a déclaré Agassi. «Il a réalisé de belles choses.»

Melzer, qui avait perdu leur première confrontation l'an dernier à Houston, était aux anges. «C'est le jour de ma vie, j'ai joué le match de ma vie, lançait l'Autrichien. Je suis d'autant plus heureux que c'était peut-être l'une des dernières occasions face à lui».

L'Américain Andy Roddick, tenant du titre, a rejoint aussi le 2e tour, en se jouant de l'Espagnol Feliciano Lopez, 6-3, 7-6 (7/5). La tête de série N02 devait enchaîner en soirée par un match contre l'Argentin Juan Ignacio Chela vainqueur de l'Espagnol Tommy Robredo. Federer était également à l'ouvrage face au géant bélarusse Max Mirnyi, tombeur en trois sets du Thaïlandais Paradorn Srichaphan.

Le Français Fabrice Santoro s'est invité au 3e tour en écartant le serveur croate Ivan Ljubicic (6-4, 7-6) et devait poursuivre l'aventure face à l'Australien Lleyton Hewitt qui n'a laissé que trois jeux au Tchèque Jiri Novak.

L'Espagnol Carlos Moya (N04) a franchi le cap de l'Américain Alex Bogomolov (6-4, 6-3) tandis que le Britannique Tim Henman (N05) succombait face aux coups du Brésilien Gustavo Kuerten (7-5, 6-4).

Comme les autres, Moya et Kuerten avaient peu de temps pour récupérer, contraints d'enchaîner sur des matches contre l'Allemand Nicolas Kiefer et le qualifié tchèque Jan Hernych.