Expos 7, Mets 4 - Batista, encore

Dans un match où les lanceurs ont fait don de 12 buts sur balles, le joueur de troisième but Tony Batista a trouvé le moyen de s'illustrer à nouveau, mercredi, quand il a permis aux Expos de battre les Mets de New York 7-4 devant une petite foule de 6852 spectateurs parmi lesquels on retrouvait plusieurs partisans des Mets.

Batista a produit ses 59e et 60e points de la saison avec un simple et son 16e circuit quand les Expos ont disposé des Mets pour la deuxième fois en trois matches. Batista a produit 25 points en autant de matches en juillet. Il a donné la victoire au releveur T.J. Tucker, qui est venu freiner les élans des visiteurs en cinquième. Tucker (1-1) a remporté sa première victoire de la saison après deux manches et un tiers de travail efficace. Luis Ayala a connu une autre manche parfaite et Chad Cordero a inscrit un 10e sauvetage. Mais les autres lanceurs qu'on a vus à l'oeuvre en ont arraché.

Les Expos ont finalement obtenu des coups sûrs en temps opportun en quatrième et ils ont marqué trois fois pour briser la glace. Endy Chavez a d'abord obtenu un double à la suite d'un solide coup en flèche dans la droite. Après le retrait de Jose Vidro et une feinte illégale de Jae Wong Seo (4-7), Batista a déposé la balle au centre, un p'tit simple qui lui a permis de produire son 59e point. Et après deux retraits, quand les buts étaient remplis, le receveur Brian Schneider a complété la poussée avec un simple de deux points. Mais les Mets sont revenus à la charge en cinquième. Le partant Tony Armas, qui avait donné deux buts sur balles à la manche précédente mais qui s'en était tiré grâce à un double retrait, a commis l'erreur de donner un autre but sur balles dès le départ.

Un amorti-sacrifice de Seo et un simple de Jose Reyes ont produit un premier point. Reyez, qui s'était déjà blessé à la cheville droite après avoir frappé un double en troisième, a cédé sa place à David Wright.

Puis, tout s'est effondré pour Armas, qui n'a pu compléter la manche. Il a donné un autre simple à Kazuo Matsui, puis un but sur balles à Mike Piazza pour remplir les buts. Quand il a atteint Cliff Floyd pour faire don d'un deuxième point aux Mets, Frank Robinson est venu abréger ses souffrances en le remplaçant par Roy Corcoran. Le jeune droitier a tôt fait de donner un but sur balles à Richard Hidalgo pour lui permettre de produire un point sans y mettre trop d'efforts. Après un deuxième retrait, il a servi quatre autres balles à Mike Cameron pour permettre le quatrième point de la manche.