Le Canadien confirme sa place en séries malgré un revers en prolongation

Le trio de Jake Evans, Artturi Lehkonen et Paul Byron, qui était de retour au jeu après une absence de neuf rencontres, a fait la loi contre McDavid pendant le temps réglementaire.
Photo: Ryan Remiorz La Presse canadienne Le trio de Jake Evans, Artturi Lehkonen et Paul Byron, qui était de retour au jeu après une absence de neuf rencontres, a fait la loi contre McDavid pendant le temps réglementaire.

Le Canadien a finalement confirmé sa participation aux séries éliminatoires et l’entraîneur-chef par intérim Dominique Ducharme s’est dit fier de sa troupe, même si elle ne l’a pas fait par la grande porte.

Connor McDavid a marqué à 2:42 de la prolongation et les Oilers d’Edmonton ont vaincu la formation montréalaise 4-3, lundi soir au Centre Bell.

Le Canadien n’avait besoin que d’amasser un point pour éliminer de la course aux séries les Canucks de Vancouver et les Flames de Calgary.

« Ç’a été tellement un gros défi chaque soir. Ça n’a pas toujours été parfait, mais les gars n’ont jamais baissé les bras, a dit Ducharme. Nous avons perdu des joueurs, nous aurions pu nous retrouver en très mauvaise posture, mais nous n’avons pas lâché prise. Nous avons gagné de gros matchs à de gros moments.

« Nous méritons d’être ici, de jouer en séries éliminatoires et d’avoir la chance de jouer pour la coupe Stanley. »

Le trio de Jake Evans, Artturi Lehkonen et Paul Byron, qui était de retour au jeu après une absence de neuf rencontres, a fait la loi contre McDavid pendant le temps réglementaire.

Lehkonen et Evans ont amassé chacun un but et deux aides, tandis que Byron a récolté un but et une aide pour franchir le plateau des 200 points en carrière.

« Je leur avais dit ce matin qu’ils allaient affronter le trio de McDavid chaque fois qu’il serait sur la patinoire, a raconté Ducharme. Ils devaient appliquer de la pression sur leur défensive et vite réduire l’espace et le temps accordé à McDavid chaque fois qu’il avait la rondelle.

« Ils ont fait un travail phénoménal. Et en plus, ils ont généré de l’attaque ! »

McDavid a toutefois eu le dernier mot, quand il s’est échappé en prolongation. McDavid a récolté un but et une aide et il totalise 102 points en 54 matchs cette saison.

Jake Allen a stoppé 31 tirs devant le filet du Canadien (24-21-10), qui a encaissé un quatrième revers de suite (0-3-1).

James Neal, Dominik Kahun et Ryan Nugent-Hopkins ont marqué en temps réglementaire pour les Oilers (34-19-2). Mikko Koskinen a réalisé 25 arrêts.

Alex Belzile a été écarté de la formation du Canadien pour faire une place à Byron. Cela signifie que le Tricolore a disputé le premier match de son histoire sans un seul joueur natif du Québec en uniforme, selon les informations rapportées par Radio-Canada ce week-end.

Le Canadien et les Oilers croiseront à nouveau le fer mercredi au Centre Bell à 17 h, dans ce qui sera le dernier match du Tricolore au calendrier régulier.

Un point à l’arraché

Evans a été le premier à obtenir une occasion de marquer après environ deux minutes de jeu. Il n’a toutefois pas été en mesure de faire dévier dans l’ouverture une remise de Byron à la suite d’un long rejet de Lehkonen en zone offensive.

Ce n’était que partie remise pour Evans, qui a ouvert la marque à 9:32. Il s’est moqué du défenseur Darnell Nurse, puis a fait boucher les cordages grâce à un bon tir dans la partie supérieure du côté de la mitaine.

Les célébrations ont été de courte durée puisque les Oilers ont répliqué 20 secondes plus tard. Neal a profité d’une rondelle libre à l’embouchure du filet et il a trouvé l’ouverture entre la jambière gauche d’Allen et le poteau.

Neal est passé tout près d’en rajouter quelques instants plus tard, mais il a atteint le poteau.

Les Oilers ont pris les devants 2-1 à 13:29 de la première période. Kailer Yamamoto a fendu l’air en voulant tirer de l’enclave, mais la rondelle s’est dirigée vers Nugent-Hopkins, qui a tiré dans un filet ouvert.

Le Canadien a créé l’égalité à 5:56 du deuxième vingt. Cette fois, Byron a complété une belle montée orchestrée par Evans et Lehkonen pour inscrire son cinquième but de la saison.

Byron a été frustré par Koskinen quelques instants plus tard, quand le gardien finlandais a étiré la jambière droite pour effectuer l’arrêt sur un tir à bout portant.

Les Oilers ont repris les devants à 9:26 du deuxième engagement grâce à McDavid, qui a rejoint Kahun à l’embouchure du filet. Kahun a fait dévier la remise de McDavid dans une cage béante.

Lehkonen a créé l’égalité le temps d’un instant après 3:28 de jeu en troisième période. Cependant, le but a été annulé à la suite d’une contestation des Oilers puisqu’il y avait eu hors-jeu lors de l’entrée de zone.

Josh Anderson a obtenu une occasion de mettre fin à sa traversée du désert de 10 rencontres un peu plus d’une minute plus tard. Le fougueux ailier du Tricolore s’est échappé, mais son tir après une belle feinte a donné contre l’extérieur du filet.

Lehkonen est revenu à la charge à 13:04 et cette fois, le but a compté. Il a surpris Koskinen d’un angle restreint.

Allen a sauvé le point en frustrant Dmitry Kulikov tard en troisième période.

McDavid a finalement clos le débat en prolongation.

Échos de vestiaire

Paul Byron était content de voir l’équipe confirmer sa participation aux séries.

« C’est un très bon feeling, même si nous sommes déçus du résultat final. Nous nous sommes battus tout au long du match. Je suis fier de toute l’équipe. Le calendrier a été dur physiquement et mentalement, mais tout le monde travaille fort. »

Jake Evans a admis avoir aimé le défi d’affronter Connor McDavid.

« Les trois, nous étions très enthousiastes d’aborder ce défi. Nous aimons notre vitesse, notre ténacité, comment nous sommes agressifs sur l’échec-avant. J’étais excité, pas nerveux. J’aime ce genre de défi et j’espère en avoir d’autres de la sorte. »

Artturi Lehkonen a rendu hommage à Paul Byron.

« Il est un élément important de l’équipe. Il est un excellent joueur qui utilise bien sa vitesse, qui travaille fort et qui se donne toujours à 100 %. C’est facile de jouer avec lui. Il est toujours là pour vous aider. »

À voir en vidéo