Les joueurs du CF Montréal s’acclimatent à leurs rôles respectifs

L’attaquant Erik Hurtado lors de la rencontre avec le Toronto FC, en avril dernier. 
Photo: Lynne Sladky Associated Press L’attaquant Erik Hurtado lors de la rencontre avec le Toronto FC, en avril dernier. 

Petit à petit, tout le monde prend ses aises au sein du CF Montréal.

Le club n’a toujours pas perdu en trois matchs de la saison 2021 de la Major League Soccer et vient de réussir un premier jeu blanc dans un verdict nul de 0-0 face aux champions en titre, le Crew de Columbus.

« C’est très important de commencer de cette façon, les gars adhèrent à ce que l’entraîneur nous propose et ça fonctionne », a indiqué l’attaquant Erik Hurtado.

« Un jeu blanc est très important, a pour sa part souligné le défenseur Kiki Struna. Pas seulement que pour le gardien, mais pour toute l’équipe. C’est signe que la pression exercée à l’avant nous a occasionné moins de travail à l’arrière. Quand nous avons eu à travailler, nous étions prêts à 100 pour cent.

« Je crois qu’en défense, on a été parfaits. Maintenant, nous savons comment faire. J’espère que le prochain match sera le même en défense, mais que nous marquerons un but. On doit gagner. »

On sent que ce que souhaite installer Wilfried Nancy, peu importe le rôle que chacun est appelé à jouer, est accepté par tout l’effectif.

« Je m’entraîne et joue de la façon dont l’équipe me demande de faire. Je me concentre sur m’améliorer chaque jour et aider mes coéquipiers dans chaque sortie », a expliqué Hurtado. Le vétéran de 30 ans a été appelé à commenter son rôle de mentor dans une jeune formation, alors qu’il tente également de gagner son temps de jeu.

« Quand vous pensez comme cela, les choses prennent soin d’elles-mêmes et c’est beaucoup plus facile pour vous. […] Personnellement, quand j’embarque sur le terrain, j’ai la même mentalité que je sois partant ou substitut. », a-t-il ajouté.

Struna est de son côté de retour dans un rôle familier dans une défense à trois joueurs, qu’il a eu la chance d’expérimenter en Europe.

« Ce n’est pas une grande différence, car j’ai joué dans ce schéma en Italie pendant cinq ans. Je jouais centre-arrière, mais j’aime mieux jouer à trois défenseurs. Ce n’est pas un gros changement pour moi. »

Pas plus que son nouveau statut de joueur désigné.

« Je ne savais pas que j’allais devenir joueur désigné. Personnellement, ce n’est pas une grande différence. Il ne s’agit que d’une règle de la MLS. Que je sois joueur désigné ou non, je ne m’en soucie pas. Je suis ici pour faire mon travail et je vais donner mon 100 pour cent peu importe. »

Le CF Montréal (1-0-2) se déplacera vers Salt Lake City où il affrontera samedi les Whitecaps de Vancouver (1-1-1), qui ont subi un premier revers la semaine dernière, 1-0 face aux Rapids du Colorado.

À voir en vidéo