Le Canadien continue de prendre les choses un jour à la fois

La gardien Jake Allen est bien placé pour savoir que tout est possible une fois en séries. Il a remporté la Coupe Stanley avec les Blues de St. Louis en 2018-2019 alors que l'équipe était dernière au classement général de la LNH tôt en janvier.
Photo: Graham Hughes La Presse canadienne La gardien Jake Allen est bien placé pour savoir que tout est possible une fois en séries. Il a remporté la Coupe Stanley avec les Blues de St. Louis en 2018-2019 alors que l'équipe était dernière au classement général de la LNH tôt en janvier.

Le Canadien n’a plus que cinq matchs à jouer cette saison, a pratiquement confirmé sa participation aux séries et a retrouvé de bonnes sensations grâce à trois victoires consécutives. Malgré cette situation, l’entraîneur-chef par intérim Dominique Ducharme continue d’aborder les choses un jour à la fois.

Une victoire de la formation montréalaise, mercredi, face aux Sénateurs d’Ottawa, combinée à une défaite des Flames de Calgary contre les Jets de Winnipeg, confirmerait la participation du Tricolore au tournoi printanier. Pas question de regarder plus loin que ça, insiste Ducharme.

« Nous nous concentrons sur demain [mercredi], a-t-il déclaré en visioconférence mardi. Nous verrons après le match où nous en sommes, qui peut revenir ou non. C’est au jour le jour. Si un jour notre position est assurée, que rien ne peut bouger, peut-être que nous prendrons le temps de gérer nos forces, mais nous n’en sommes pas là aujourd’hui. »

Le Canadien est toujours privé de six joueurs réguliers : les attaquants Tomas Tatar (bas du corps), Paul Byron (bas du corps), Brendan Gallagher (pouce) et Jonathan Drouin (raisons personnelles), le défenseur Shea Weber (haut du corps) et le gardien Carey Price (commotion cérébrale).

Tatar, Gallagher et Weber ont patiné avant le reste de leurs coéquipiers au Complexe sportif Bell mardi. Byron et Price n’ont pas été aperçus, même si Ducharme avait affirmé la veille que Price devait fouler la glace mardi. « Il va être sur la glace demain [mercredi], a dit Ducharme en corrigeant le tir. Il ne fera pas le voyage avec nous à Ottawa, mais il devrait venir nous rejoindre ensuite à Toronto. »

Si un jour notre position est assurée, que rien ne peut bouger, peut-être que nous prendrons le temps de gérer nos forces, mais nous n’en sommes pas là aujourd’hui.

 

Ducharme est resté vague au sujet des autres blessés, se contentant de dire qu’il y avait « des chances » qu’ils reviennent au jeu, sans préciser de quels joueurs il parlait. De toute façon, Ducharme espère voir son équipe continuer à peaufiner son jeu, peu importe qui fait partie de la formation.

« Nous voulons nous améliorer dans tous les aspects, a-t-il dit. Dernièrement, nous marquions moins de buts. Ça va mieux depuis trois matchs. Même chose sans la rondelle. […] Oui, nous n’aurons peut-être pas les 20 mêmes joueurs dans la formation [au début des séries], mais il y a un noyau important qui joue présentement. Et ça peut changer tellement vite. Nous aurons besoin de tout le monde en séries et c’est bon que tout le monde soit impliqué. »

Le Canadien se retrouve au quatrième rang de la section Nord avec 57 points, le même nombre que les Jets de Winnipeg, qui ont toutefois l’avantage au classement puisqu’ils ont une victoire de plus en temps réglementaire ou en prolongation que le Tricolore. Tout indique que l’équipe qui terminera au troisième rang affrontera les Oilers d’Edmonton au premier tour des séries. L’équipe en quatrième place sera confrontée aux Maple Leafs.

Tous les espoirs permis

Tout ça n’a pas vraiment d’importance aux yeux du gardien Jake Allen. « Maintenant que c’est possible, c’est bien. Mais le plus important pendant la saison, c’est de vous assurer d’être des séries, a souligné Allen. On le voit chaque année, n’importe qui peut battre n’importe qui. […] Nous voulons obtenir le plus de points possible lors des cinq derniers matchs. Nous verrons ensuite ce que ça donne. »

Allen est bien placé pour savoir que tout est possible une fois en séries. Il a remporté la Coupe Stanley avec les Blues de St. Louis en 2018-2019 alors que l’équipe était dernière au classement général de la LNH tôt en janvier. Les Blues avaient gagné huit de leurs dix derniers matchs en saison régulière avant de commencer leur marche vers les grands honneurs.

Le plus important pour les joueurs du Canadien est donc de continuer à bâtir sur les bonnes sensations des trois derniers matchs, quand l’équipe est chaque fois revenue de l’arrière pour l’emporter.

« Nous ne pouvons pas seulement regarder le résultat, a insisté l’attaquant Tyler Toffoli. Il y a des moments cette saison où nous avions suffisamment bien joué pour gagner et nous avons perdu. Par contre, je crois que nous jouons bien ces temps-ci. Ça aide d’être en mesure de combler des retards. »

« Nous jouons contre de bonnes équipes, des équipes qui jouent avec l’énergie du désespoir. Il faut aussi le prendre en considération. Mais nous voulons continuer à travailler, à faire les choses dont nous parlons chaque jour. Si nous réussissons à le faire, nous pourrons être satisfaits », a-t-il conclu.

 

À voir en vidéo