Le Canadien Rylan Wiens décroche le bronze à la Coupe du monde de plongeon de Tokyo

Pour le jeune plongeur de 19 ans, originaire de Saskatoon, il s’agit d’une deuxième médaille sur la scène internationale après celle d’argent glanée au Grand Prix d’Espagne l’an dernier.
Photo: Koji Sasahara Associated Press

Pour le jeune plongeur de 19 ans, originaire de Saskatoon, il s’agit d’une deuxième médaille sur la scène internationale après celle d’argent glanée au Grand Prix d’Espagne l’an dernier.

Le Canadien Rylan Wiens a remporté la médaille de bronze à la tour de 10 mètres à la Coupe du monde de plongeon de Tokyo, épreuve remportée par le Britannique Thomas Daley.

Pour le jeune plongeur de 19 ans, originaire de Saskatoon, il s’agit d’une deuxième médaille sur la scène internationale après celle d’argent glanée au Grand Prix d’Espagne l’an dernier.

Wiens a fait preuve de constance, malgré une petite fausse note à son quatrième plongeon (un triple périlleux et demi arrière groupé). Il s’est particulièrement illustré à sa deuxième tentative (un quadruple et demi renversé) qui lui a valu 94,35 points.

« C’est assez irréel, s’est exclamé Wiens. En venant ici, je m’attendais seulement à obtenir une place pour le Canada aux Jeux de Tokyo. Me qualifier pour les demi-finales et les finales, c’est génial. Offrir ma meilleure performance et obtenir une médaille, c’est incroyable.

« Je ne suis pas certain si je vais être sélectionné pour les Jeux olympiques, mais si je le suis, je voudrais connaître le même scénario. »

Daley a pour sa part démontré qu’il sera le plongeur à battre aux Jeux de Tokyo cet été. Il s’est imposé (541,70) au Centre aquatique Tatsumi devant le Mexicain Randal Willars Valdez (514,70) et Wiens (488,55).

« Il n’y a pas de meilleure occasion de s’habituer à la compétition que d’être dans la vraie piscine olympique, a dit Daley. J’ai offert une solide performance en synchro et j’ai fait de même aujourd’hui en finale individuelle. Il y a encore des détails sur lesquels je veux travailler, mais dans l’ensemble je suis assez content de mes résultats ici ! »

Nathan Zsombor-Murray, de Pointe-Claire, a terminé cinquième (462,10).

« J’ai fait un peu mieux en demi-finale (3e place), alors je pense que j’ai encore quelques plongeons à peaufiner, a reconnu Zsombor-Murray, médaillé de bronze de l’épreuve en synchro en compagnie de Vincent Riendeau. Le pointage que j’ai reçu ne me permet pas d’être parmi les meilleurs à l’international. »

Au tremplin de 3 mètres chez les dames, Chen Yiwen a offert une performance quasi parfaite pour permettre à la Chine de poursuivre sa domination dans cette discipline. La Lavalloise Jennifer Abel a pris la cinquième place.

Abel a perdu l’équilibre sur le tremplin dans la préparation de son troisième plongeon (un triple périlleux et demi avant) et a dû se reprendre. Une déduction de deux points a été appliquée par les juges et cette erreur a plombé ses chances de podium.

Très solide dès la première ronde de la finale, Yiwen a fait bande à part pour s’imposer avec un total de 383,55. Elle a devancé l’Américaine Sarah Bacon (348,75) et sa coéquipière Chang Yani (344,40).

Lors des qualifications dames à la tour de 10 mètres, l’Albertaine Caeli McKay a mérité sa place pour les demi-finales en vertu de sa 12e position (287,80).

Meaghan Benfeito a décidé de faire l’impasse sur l’épreuve puisqu’elle a déjà assuré sa qualification olympique dans cette épreuve.

Benfeito et McKay ont confirmé leur sélection olympique au 10 mètres synchro après avoir remporté la médaille d’or, dimanche.

À voir en vidéo