McKay et Benfeito qualifiées pour les JO de Tokyo

Les Québécoises Caeli McKay (à gauche) et Meaghan Benfeito
Photo: Charly Triballeau Agence France-Presse Les Québécoises Caeli McKay (à gauche) et Meaghan Benfeito

Les Québécoises Caeli McKay et Meaghan Benfeito ont assuré leur participation aux Jeux olympiques de Tokyo grâce à une médaille d’or à une compétition de la Coupe du monde de plongeon présentée dimanche, au Japon.

Le duo a terminé au premier rang de l’épreuve de plongeon synchronisé à 10 mètres grâce à un score cumulatif de 305,94.

McKay, de Montréal, et Benfeito, de Laval, ont devancé les Britanniques Lois Toulson et Eden Cheng ainsi que le tandem composé des Allemandes Tina Punzel et Christina Wassen.

« La journée a été remplie d’émotions, mais c’était super de retrouver toute l’adrénaline », a déclaré McKay.

« Nous nous sommes préparées en participant à des compétitions virtuelles, mais rien ne se compare aux compétitions en personne avec toutes nos rivales internationales. C’était vraiment super de se retrouver ensemble et de compétitionner avec elles. »

McKay et Benfeito se trouvaient au sixième rang à l’issue des préliminaires avec un score de 285.09. Un peu d’adversité que Benfeito a accueillie de façon positive.

« J’étais bouleversée après les préliminaires, mais je pense que c’est le genre de choses qu’il fallait vivre pour bien se préparer pour les Olympiques », a-t-elle avoué.

« Ça va être stressant et nous n’avons qu’une seule chance. Peu importe où on se retrouve sur la liste de départ, il faut simplement effectuer nos plongeons comme on sait les faire, et c’est la leçon positive qui ressort de notre expérience d’aujourd’hui. »

Par ailleurs, le duo québécois formé de Philippe Gagné et Thomas Ciprick s’est retiré de l’épreuve de plongeon synchronisé à trois mètres à cause de blessures et de soucis de santé qui ne sont pas liés à la COVID-19.

Gagné s’est également retiré de l’épreuve individuelle qui doit avoir lieu plus tard cette semaine et rentrera au Canada.

De son côté, Ciprick doit participer à l’épreuve individuelle sur trois mètres, à l’issue de laquelle il espère pouvoir obtenir sa qualification pour les Jeux de Tokyo.

La Coupe du monde de plongeon de la FINA est la dernière épreuve de qualification et l’épreuve préparatoire pour les Jeux olympiques. Huit finales y sont prévues : le 3 mètres et le 10 mètres individuel et le 3 mètres et le 10 mètres synchro pour les hommes et les femmes. Jusqu’au 6 mai, le Centre aquatique Tatsumi accueillera 225 athlètes en provenance de 46 pays.

À voir en vidéo