Une victoire qui fait du bien au moral du Canadien

Artturi Lehkonen a couronné une attaque à quatre contre deux en battant Hellebuyck avec un tir haut du côté du bouclier.
Photo: Paul Chiasson La Presse canadienne Artturi Lehkonen a couronné une attaque à quatre contre deux en battant Hellebuyck avec un tir haut du côté du bouclier.

Le Canadien a enfin retrouvé sa fougue, vendredi soir au Centre Bell, et il a ainsi remporté un match important à l’arraché.

Nick Suzuki a brisé l’égalité en troisième période en marquant son deuxième but du match et la formation montréalaise est venue de l’arrière pour vaincre les Jets de Winnipeg 5-3.

Le Canadien était privé de son capitaine Shea Weber, blessé au haut du corps. Erik Gustafsson avait été inséré dans la formation.

Les attaquants Brendan Gallagher (pouce), Paul Byron (bas du corps), Tomas Tatar (bas du corps) et Jonathan Drouin (raisons personnelles), ainsi que le gardien Carey Price (commotion cérébrale) manquaient déjà à l’appel.

Malgré toutes ces absences, le Canadien a joué avec mordant, ce qui avait été rare au cours des derniers matchs.

Il a été en mesure de combler des retards de 2-0 et 3-1 avant de s’imposer.

Suzuki a terminé la soirée avec deux buts et une aide. Joel Armia, Artturi Lehkonen et Tyler Toffoli, dans un filet désert, ont aussi touché la cible pour le Canadien (22-18-9). Jake Allen a stoppé 19 tirs.

Trevor Lewis, deux fois, et Paul Stastny ont marqué pour les Jets (27-20-3), qui ont encaissé un sixième revers consécutif. Connor Hellebuyck a effectué 30 arrêts.

Le Tricolore a donc retrouvé son coussin de six points sur les Flames de Calgary au quatrième rang de la section Nord.

Il s’est aussi approché à quatre points des Jets et du troisième rang. De plus, il a un match de plus à disputer que les Jets d’ici la fin de la saison.

Le Canadien jouera son prochain match samedi soir, quand les Sénateurs d’Ottawa seront les visiteurs au Centre Bell.

Efforts récompensés

Le Canadien a commencé la rencontre en force et a décoché quelques bons tirs au but.

Jeff Petry s’est fait menaçant, mais il a atteint le poteau à sa plus belle occasion.

Les Jets ont fait preuve de plus d’opportunisme en ouvrant la marque avec 1:35 à faire au premier vingt. Stastny s’est faufilé entre les défenseurs Alexander Romanov et Ben Chiarot, qui arrivait du banc, et il a marqué avec un tir du côté de la mitaine.

Les visiteurs ont vite creusé l’écart en deuxième période. Lewis a profité d’une remise de Jansen Harkins dans l’enclave et a aussi battu Allen du côté de la mitaine.

Le Canadien n’a pas baissé les bras et a continué à attaquer.

Ses efforts ont été récompensés quand Suzuki a hérité d’une rondelle libre dans l’enclave pour réduire l’écart à 4:58.

La recrue du Canadien Cole Caufield a connu quelques bonnes présences au cours du deuxième vingt. Il a même atteint le poteau sur un tir du revers.

Les Jets ont toutefois profité d’une bévue de Gustafsson pour attaquer à deux contre un et restaurer leur coussin de deux buts à 11:47. Lewis a marqué son deuxième but du match avec un tir haut du côté de la mitaine.

Le Tricolore a répliqué 1:57 plus tard. Lehkonen a couronné une attaque à quatre contre deux en battant Hellebuyck avec un tir haut du côté du bouclier.

Armia a finalement créé l’égalité en avantage numérique avec 1:46 à faire en deuxième période. Suzuki a fendu l’air en voulant tirer, mais Armia a profité de la rondelle libre et a surpris Hellebuyck.

Le jeu s’est resserré en troisième période. Josh Anderson a obtenu quelques occasions pour le Canadien, mais il s’est buté à Hellebuyck.

Suzuki a finalement offert l’avance au Tricolore pour une première fois dans le match avec 4:50 à faire. Suzuki a fait mouche en avantage numérique grâce à un long tir des poignets. Corey Perry était installé devant Hellebuyck pour faire un écran.

Toffoli a complété la marque dans un filet désert avec 1:23 à écouler au cadran.

À voir en vidéo