Grand Prix de Formule 1 d'Allemagne - Michael Schumacher prophète en son pays

Hockenheim, Allemagne — Michael Schumacher a remporté hier le Grand Prix de Formule 1 d'Allemagne sur le circuit de Hockenheim, égalant du même coup son propre record de victoires en une seule saison (11), qu'il détenait depuis 2002.

Le pilote allemand signe du même coup la 81e victoire de sa carrière, soit 30 de plus qu'Alain Prost, le précédent détenteur de cette marque.

Hier, Schumacher s'est de nouveau montré impérial et a su profiter de la malchance de certains de ses adversaires (mauvais départ de Montoya, abandon de Raikonnen) pour s'imposer sans discussion. Le sextuple champion du monde a devancé le Britannique Jenson Button, deuxième, et l'Espagnol Fernando Alonso, troisième.

Button a passé le plus clair du dernier tiers de la course avec une main collée au côté gauche de son casque en raison d'un problème de visière. Cela n'a pas empêché le pilote britannique de prendre le meilleur sur Alonso puis de revenir échouer à 8,3 secondes du sextuple champion du monde. Button, troisième temps des essais samedi, avait dû s'élancer de la 13e place sur la grille, pénalisé de 10 places pour avoir changé de moteur vendredi.

La course a été marquée par le spectaculaire accident sans gravité de Kimi Raikonnen au 13e tour. Alors en deuxième position derrière Schumacher, la monoplace du Finlandais est violemment partie dans le mur après que son aileron arrière eut littéralement explosé en pleine ligne droite. Son coéquipier écossais David Coulthard a pris la quatrième place. Le Français Olivier Panis, obligé de s'élancer des stands après avoir calé sur la grille de départ, a terminé 14e de la course.

«Quel week-end. [Samedi], la position de tête, [hier], la victoire. C'était vraiment une course difficile, tout spécialement au début quand Kimi [Raikonnen] était rapide», a déclaré Schumacher après sa victoire.

Button s'est également montré satisfait de sa deuxième place. «La voiture a très bien marché tout le week-end. C'est difficile parce que je suis tellement heureux de terminer deuxième, pour moi c'était la plus belle course de ma carrière, mais c'est un peu décevant parce que si j'étais parti en troisième position, ça aurait pu être une autre histoire», a reconnu le pilote de chez BAR-Honda.

«Schumi» a gagné toutes les courses disputées depuis le début de la saison, sauf une, à Monaco, où Jarno Trulli avait triomphé sur sa Renault. L'Italien a pris hier la 11e place de la course. Quelques heures avant, il a annoncé qu'il quitterait l'écurie française à la fin de la présente saison, sans dévoiler sa prochaine destination. Les rumeurs font état de sa prochaine venue chez Toyota la saison prochaine.

Alonso, son coéquipier chez Renault, s'est en tout cas montré un peu plus à son avantage hier en terminant sur la troisième marche du podium, et son duel avec Button a animé la deuxième moitié de la course.

Au classement des pilotes, Schumacher caracole en tête avec 110 points, devant Rubens Barrichello (74) et Jenson Button (61).