Tournoi de tennis d'Indianapolis - Andy Roddick conserve son titre

Indianapolis — L'Américain Andy Roddick, tête de série no 1, a conservé son titre au tournoi de tennis d'Indianapolis en dominant hier en finale l'Allemand Nicolas Kiefer, 30e mondial, 6-2, 6-3.

Roddick, 21 ans, a signé le 15e titre de sa carrière et sa 4e victoire de la saison, après Key Biscayne (Floride), Queen's (Angleterre) et San Jose (Californie). À Indianapolis, il est désormais invaincu en dix matchs et a remporté deux titres consécutifs, chose que seul son illustre compatriote Pete Sampras avait réussie.

De retour à la compétition après la finale perdue de Wimbledon, Roddick était arrivé à Indianapolis perturbé par une ampoule à une main. «Cela me préoccupait mais en même temps ce n'est qu'une ampoule, pas le type de blessure à vous mettre sur la touche, expliquait Roddick. J'ai eu quelques matchs difficiles mais je m'en suis finalement bien sorti.»

Roddick a notamment connu des sueurs froides en demi-finale contre le Croate Ivan Ljubicic, écarté finalement en trois sets de 1-6, 7-6 (12/10), 7-6 (7/3). La finale fut une tout autre affaire. Un service pris au 4e jeu puis un autre au 8e et Roddick empochait la manche initiale 6-2 en 30 minutes. Seules quelques gouttes de pluie parvenaient à le ralentir.

L'Américain faisait à nouveau le bris au 4e jeu de la seconde manche pour finalement conclure sur un jeu blanc riche de trois as, dont le 10e mettait fin à un peu plus d'une heure d'échanges.

Indianapolis est la première étape d'un été «très chargé» pour Roddick: avec notamment la défense d'un autre titre, dès demain à Toronto, le tournoi olympique d'Athènes (13-29 août) et, dans la foulée, la défense de son unique titre majeur à l'US Open.

Kiefer, 27 ans, a enregistré son quatrième échec de la saison en finale après Memphis (Tennessee), Scottsdale (Arizona) et Los Angeles (Californie) la semaine dernière, où il s'était incliné face à son compatriote Tommy Haas.