Cole Caufield impressionne déjà avec le Rocket de Laval

Cole Caufield lors du match de vendredi soir
Photo: Rocket de Laval via Twitter Cole Caufield lors du match de vendredi soir

Alors que les yeux des amateurs étaient rivés sur lui pour voir ses débuts chez les professionnels, Cole Caufield en a mis plein la vue.

Caufield a récolté deux buts et une mention d’aide et le Rocket de Laval a vaincu les Marlies de Toronto 5-3, vendredi soir, au Coca-Cola Coliseum.

Près de deux heures après avoir remporté le trophée Hobey-Baker, remis au joueur de l’année du hockey universitaire américain, Caufield s’est installé dans son bureau en avantage numérique et il a marqué un premier but en carrière dans la Ligue américaine.

Quelques minutes plus tard, le choix de première ronde du Canadien de Montréal en 2019 a mis la table pour le deuxième filet de la saison du capitaine du Rocket, Xavier Ouellet. En troisième période, Caufield s’est amené sur l’aile gauche et il a pris son propre retour pour inscrire l’éventuel but victorieux.

Le choix de première ronde du Canadien en 2017, Ryan Poehling, n’a pas voulu être en reste et il a touché la cible lors d’une échappée partielle. Yannick Veilleux a complété la marque dans un filet désert alors que Jordan Weal a obtenu deux assistances pour le Rocket (18-5-2).

Kenny Agostino a amassé deux buts et une aide, Kalle Kossila a inscrit un but et deux assistances alors que leur compagnon de trio Nic Petan a participé à tous les filets des Marlies (10-10-1), qui a perdu un deuxième match d’affilée.

Charlie Lindgren a obtenu le départ pour les hommes de Joël Bouchard, stoppant 27 rondelles pour signer un premier gain depuis le 27 février.

Joseph Woll a cédé quatre fois en 28 lancers devant la cage des Torontois.

Les deux formations se retrouveront samedi après-midi, encore au domicile des Marlies.

Aucunement intimidé

Caufield a eu l’occasion de délier les jambes lors d’un avantage numérique, à mi-chemin en première période. L’attaquant de 20 ans a décoché un bon tir sur réception en provenance du cercle gauche, mais Woll a fermé la porte sans donner de retour.

Après avoir résisté à quelques attaques du Rocket, les Marlies ont ouvert le pointage alors qu’il restait moins de quatre minutes à écouler au premier engagement. Kossila a été très patient avec la rondelle et il a attendu que Lindgren se compromette avant de glisser la rondelle dans le filet.

Caufield a pris sa revanche sur Woll dès la deuxième minute de la période médiane. Le petit attaquant a accepté une superbe passe soulevée de Weal et il a décoché un tir sur réception qui n’a donné aucune chance au gardien des Marlies.

Agostino n’a mis que 73 secondes avant de redonner une avance d’un but aux siens, mais Caufield s’est remis en marche. En tentant de couper au filet, il a perdu la maîtrise du disque, mais Ouellet passait par là et il a logé l’objet dans la lucarne.

Trois minutes après ce but, Joël Teasdale a encaissé une dure mise en échec en zone du Rocket pour lancer une contre-attaque. Joseph Blandisi et Poehling se sont bien échangé la rondelle et c’est le dernier des deux qui a déjoué Woll du côté du bloqueur.

Le trio composé d’Agostino, Petan et Kossila a refait des siennes dès le retour du deuxième entracte. Agostino s’est moqué de la couverture de Poehling et il a sauté sur une rondelle libre pour créer l’égalité 3-3.

Caufield a couronné sa soirée de travail à mi-chemin au troisième engagement. Il a décoché un tir des poignets sur la jambière droite de Woll et il a envoyé son retour sous la barre horizontale pour donner les devants 4-3 à la formation lavalloise.

À voir en vidéo