Le CF Montréal espère tenir un premier entraînement complet mercredi

Les joueurs qui ne sont pas encore à Orlando, en Floride, où l’équipe est cantonnée pour la fin de son camp d’entraînement, devaient s’envoler de Montréal mardi. Tout ce monde devra ensuite se soumettre avec succès aux tests de dépistage à la COVID-19.
Photo: Ryan Remiorz La Presse canadienne Les joueurs qui ne sont pas encore à Orlando, en Floride, où l’équipe est cantonnée pour la fin de son camp d’entraînement, devaient s’envoler de Montréal mardi. Tout ce monde devra ensuite se soumettre avec succès aux tests de dépistage à la COVID-19.

Le CF Montréal espère tenir un premier entraînement avec tout son groupe, mercredi. À condition que rien ne vienne contrecarrer ses plans d’ici là.

C’est ce qu’a affirmé l’entraîneur adjoint de la première équipe, Jason Di Tullio, mardi après-midi.

« On va croiser les doigts, a-t-il dit en visioconférence. On a eu une petite séance [mardi] avec certains joueurs. Les [autres] joueurs arrivent en soirée. Si tout va bien, on devrait avoir un entraînement avec tout le monde. On a vraiment hâte de travailler avec le groupe. »

Les joueurs qui ne sont pas encore à Orlando, en Floride, où l’équipe est cantonnée pour la fin de son camp d’entraînement, devaient s’envoler de Montréal mardi. Tout ce monde devra ensuite se soumettre avec succès aux tests de dépistage à la COVID-19. Si tout le monde obtient le feu vert, le premier entraînement avec un groupe complet pourra être tenu mercredi.

La formation de Wilfried Nancy disputera deux matchs préparatoires, le 8 avril contre le Tormenta FC, à Orlando, et le 11 avril face aux Rowdies de Tampa Bay, à St. Petersburg. Le CF Montréal jouera ensuite son premier match contre le Toronto FC, le 17 avril, à son domicile provisoire de Miami.

Di Tullio, embauché le 20 mars dernier, l’admet : l’équipe est maintenant en pleine course contre la montre pour peaufiner sa préparation en vue de la saison, sa 10e en Major League Soccer.

« Le message a été clair de la part de Wilfried : on va laisser les excuses à la porte. L’important, on en avait déjà discuté avec les joueurs, c’est que tout le monde arrive demain au même point au niveau physique », a expliqué Di Tullio.

Il faudra aussi trouver un 11 partant. N’ayant pas travaillé avec son groupe complet, l’équipe d’entraîneurs n’a pas encore ciblé au complet ses éléments principaux.

« On sait déjà quel genre d’équipe on veut être, a expliqué Di Tullio. On sait quelle intensité, quelle énergie on veut montrer sur le terrain. Maintenant, à partir de demain, ce qu’on veut arriver à faire, c’est de préciser le schéma tactique. On sait qu’on devra être une équipe qui travaillera sur le terrain. C’est ça le message qui est véhiculé depuis ma première journée avec le groupe. »

Protocole sanitaire

Di Tullio a, au passage, encensé le protocole sanitaire de la MLS.

« On se fait tester tous les jours et on attend l’arrivée des résultats pour pouvoir aller sur le terrain. Jusqu’à maintenant, tout va bien. On doit porter le masque en tout temps, même lors des réunions. C’est très sévère, mais on veut garder tout le monde en santé et éviter les contacts. Tout le monde doit obtenir un résultat négatif afin de participer aux entraînements », a-t-il évoqué.

Bien peu d’experts placent le CF Montréal en éliminatoires du circuit Garber. Di Tullio dit avoir placé ces articles bien en vue, et il est déterminé à faire en sorte que le club puisse déjouer ces prévisions.

« Je garde ces informations près de moi afin de me motiver, a-t-il indiqué. C’est un long calendrier : tu ne peux pas perdre ou gagner cette ligue en début de saison. Il faudra demeurer proche de la dernière place donnant accès aux séries. Il y a beaucoup d’experts, mais nous n’avons même pas joué un match — pas même un entraînement ! — ensemble. On peut être une surprise et être la meilleure équipe de la ligue. Mais on va demeurer humble, on va travailler et on va tenter de grandir de match en match.

« On veut que ce soit difficile de nous affronter, même si on ne connaît pas le nom de tous nos joueurs. C’est le message qu’on veut passer à la ligue », a-t-il renchéri.

À voir en vidéo