Montréal 34, Hamilton 13 - Grâce à la générosité de McManus

Hamilton — Les Alouettes n'avaient vraiment pas besoin de voler les signaux des Tiger-Cats de Hamilton. La générosité de Danny McManus était largement suffisante.

La formation montréalaise a intercepté six passes du quart des Tiger-Cats, hier, pavant ainsi la voie à une victoire de 34-13 face à l'équipe de Hamilton.

Accusé toute la semaine de voler les signaux adverses, l'entraîneur des Alouettes Don Matthews a vu ses joueurs peiner plus que d'ordinaire en première demie, eux qui ont retraité au vestiaire avec une courte avance de 17-13.

Mais l'unité défensive, qui n'a cédé que 90 points en six rencontres, a été intraitable en deuxième demie.

Les Alouettes (6-0) ont vu le receveur Jeremaine Copeland connaître un fort match, lui qui a capté des passes de touchés de huit et 42 verges en première demie. Anthony Calvillo a inscrit un touché à la suite d'une course de quatre verges au quatrième quart alors que le botteur Matt Kellett a complété la marque avec quatre bottés de précision et un simple.

Le porteur de ballon Troy Davis a inscrit le seul touché des Tiger-Cats (3-3) tandis que Jamie Boreham a obtenu deux placements.

Les Tiger-Cats ont connu un bon début de match, Davis s'offrant une course de 44 verges le long de la ligne de touche qui a permis à Boreham de loger un botté de placement de 12 verges entre les poteaux.

La réplique des Alouettes n'a toutefois pas tardé: sept jeux, 89 verges et une passe de touché de huit verges de Calvillo à Copeland pour couronner le tout.

Le demi défensif des Alouettes Kelly Malveaux a ensuite coupé une passe de McManus à la ligne de 40 verges de Montréal au deuxième quart. Cette bourde du quart de Hamilton allait mener au deuxième touché de Copeland, celui-là sur une distance de 42 verges, et au terme d'un beau plongeon.

Les Tiger-Cats ont réduit la marque à 14-10 à la suite d'un touché de 14 verges de Davis qui a effectué une belle course. C'était toutefois fini de rire pour Hamilton.

Kellett, sur 28 verges, et Boreham, d'une distance de 22 verges, ont complété la marque pour la première demie, mais les Alouettes ont complètement dominé par la suite.

Des bottés de précision de 19, 12 et 26 verges et un simple de Kellett, ainsi que la course de Calvillo ont mené aux seuls points de la deuxième demie.