Pujols et Cabrera confirmeront leur place dans l’histoire en 2021

Albert Pujols (à droite) pourrait bien atteindre le cap des 11 000 présences au bâton, cela lui conférerait le 11e rang de tous les temps.
Photo: Mark J. Terrill Associated Press Albert Pujols (à droite) pourrait bien atteindre le cap des 11 000 présences au bâton, cela lui conférerait le 11e rang de tous les temps.

Plusieurs joueurs tenteront de profiter du retour à la normale au Baseball majeur pour atteindre des plateaux intéressants en 2021. La saison débutant jeudi, Albert Pujols et Miguel Cabrera en profiteront pour confirmer un peu plus leur place dans l’histoire du baseball.

Dans le cas de Pujols, sa place à Cooperstown est assurée. Le Temple de la renommée du baseball n’attend que de connaître l’année de sa retraite pour prédire l’année de son intronisation, cinq ans plus tard. Le rédacteur de plaques doit cependant suivre au jour le jour les exploits du frappeur désigné et premier but des Angels de Los Angeles pour s’assurer d’un sans-faute.

Le vétéran de 40 ans écoulera cette saison la dernière année de son contrat de 10 ans et 240 millions $US avec le club californien. Si l’on en croit une indiscrétion de son épouse sur les réseaux sociaux (depuis retirée), il pourrait s’agir de sa dernière. Pujols tentera donc de gravir quelques échelons importants.

À 2862 rencontres jouées, Pujols vient au 16e rang de l’histoire. Brooks Robinson (2896), Adrian Beltre (2933) et Rusty Staub (2951) pourraient bien reculer d’un rang.

Pujols pourrait bien atteindre le cap des 11 000 présences au bâton : il ne lui en manque que 161. Cela lui conférerait alors le 11e rang de tous les temps. Quatre de plus et il dépasserait Dave Winfield (11 003) pour prendre seul le 10e rang.

Avec 3236 coups sûrs, il occupe la 15e place et n’est qu’à 7 de Napoléon Lajoie et 21 d’Eddie Murray. Ses 662 circuits lui confèrent le 5e rang. À moins d’une remarquable saison, il devrait toujours s’y trouver en octobre prochain : Alex Rodriguez est le prochain sur la liste à 696. Par contre, avec 1889 simples, on lui prédit le plateau des 1900.

Pujols compte aussi 2100 points produits, ce qui le place au troisième rang selon baseball-reference.com, qui additionne ceux récoltés par Babe Ruth (et les autres joueurs) avant 1920, date à laquelle ils sont devenus une statistique officielle.

Cabrera pourrait aussi atteindre plusieurs plateaux intéressants. Désigné par le gérant A.J. Hinch pour amorcer la saison — sa 19e — au premier sac, le Vénézuélien qui aura 38 ans en avril totalise 2866 coups sûrs à sa fiche, dont 581 doubles et 487 circuits. Il a franchi 4942 buts au total, produit 1729 points et croisé le marbre 1457 fois.

De ses coups sûrs, 1781 ont été des simples : seuls 86 joueurs ont frappé plus de 1800 simples dans toute l’histoire du baseball. Il a aussi disputé 2457 matchs. Seulement 59 joueurs en ont joué plus de 2500.

2000 coups sûrs pour Votto

À moins d’une blessure sérieuse, le Canadien Joey Votto devrait atteindre le plateau des 2000 coups sûrs en carrière, lui qui en compte 1908. On peut également croire que ses 295 circuits lui permettront d’atteindre le plateau des 300 en 2021. Les 1000 points produits sont également à sa portée : il amorcera la saison à 966.

Derrière le marbre, Yadier Molina ne doit amorcer que 11 joutes pour se rendre à 2000 départs. Il deviendrait le sixième seulement à atteindre cette marque. S’il devait amorcer 36 matchs, il rejoindrait Jason Kendall au cinquième rang (2025). Gary Carter, quatrième à 2056, est aussi dans sa ligne de mire.

Une 200e pour Lester ?

Au monticule, Jon Lester, qui vient de signer un contrat avec les Nationals de Washington, n’est qu’à sept victoires des 200 au cours de sa carrière. Il arrive au troisième rang parmi les lanceurs actifs, derrière Justin Verlander (226) et Zack Greinke (208).

Parlant de Greinke, sa prochaine victoire lui permettra de rejoindre Vida Blue au 100e rang de l’histoire. Corey Kluber (98) et Charlie Morton (93) pourraient quant à eux atteindre le cap des 100 victoires au cours de leur carrière.

Verlander (2988) et Greinke (2939) ne devraient pas non plus avoir trop de mal à atteindre le plateau des 3000 manches lancées. Max Scherzer (2357 et un tiers) et Clayton Kershaw (2333) devraient quant à eux franchir les 2500 manches de travail.

Scherzer pourrait aussi atteindre le cap des 400 départs avec 32 de plus en 2021, tandis que s’il devait retirer 216 frappeurs sur des prises, il atteindrait le plateau des 3000 au cours de sa carrière.

Lester a besoin de 113 retraits au bâton pour porter son total à 2500. David Price (1981) et Ervin Santana (1926) devraient quant à eux se rendre à 2000.

Finalement, en relève, c’est le plateau des 350 sauvetages que pourrait rejoindre Craig Kimbrel, qui en compte 348. L’ennui est qu’il devra se ressaisir : il connaît un camp difficile, qui a fait dire à son gérant David Ross que « quelque chose cloche » avec lui.

Kenley Jansen ne devrait pas avoir de mal à ajouter 38 sauvetages à ses 312 avec les Dodgers, mais son poste de releveur no 1 serait en jeu si l’on en croit les rapports du camp. Il faudra voir s’il saura défendre sa position.

Du côté d’Aroldis Chapman, il lui manque 24 victoires protégées pour atteindre le plateau des 300, ce qui ne devrait pas constituer un problème avec les Yankees de New York.

À voir en vidéo